Jump to content

Ce que nous mangeons nous tue.


Hicham
 Share

Recommended Posts

  • Administrators

 

Ce que nous mangeons nous tue :

 

 

 

 

 

 

.

  • Like 8
  • Thanks 5
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam Aleycom mon Cher Frère Hicham,

Mes Sœurs et Frères,

Pourrais tu nous donner Ton avis sur la lécithine de soja, j'ai fait quelques recherches sur le net mais vraiment rien de concret.

Merci mon Frère

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam mon chère frère Hicham. Mes frères et sœurs.

 

Certaine personne arête de consommé de la viande pour leur santé, moi-même je connais une personne qui ma dit qu’elle a arrêter la consommation de viande, pour présérver sa santé.

 

Il faut dire que cela ne m’étonne pas que manger de la viande,

Puisse nous rendre malade, car ces animaux ont une âme et souffre lorqu’on les tue et qu'on les maltraite, ce qui fait que c’est normal que celui qui les mange ressente leurs souffrance.

 

Voici un lien que je voudrais partager sur la santé et la viande :

 

 

Manger de la viande, c’est mettre sa santé, et donc sa vie, en danger. De nombreuses études scientifiques démontrent le lien entre maladies cardiovasculaires, cancers, attaques cérébrales, diabète… et la consommation de viande. Un danger aggravé par les conditions de production de la viande qui sont à l’origine, chaque année, de 90% des cas d’intoxications alimentaires. One Voice milite pour un retour au régime végétarien.

L’homme est devenu, au cours de ses sept millions d’années d’évolution, un être omnivore. Mais force est de constater que si sa consommation de viande continue à augmenter, il court tout droit à sa perte. Parallèlement à l’augmentation de la consommation de viande au cours des 50 dernières années -+ 60 % en Europe, x 13 en Chine-, les maladies cardiovasculaires –première cause de décès en Europe et aux Etats-Unis avec 17 millions de morts- et les cancers, entre autres, se sont multipliés. L’un étant la conséquence de l’autre comme le prouvent nombre d’études scientifiques réalisées à travers le monde.

Un facteur de risque dans de nombreuses maladies
Un homme d’âge moyen a trois fois plus de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire qu’un végétarien. En 2005, l’American Medical Association a montré par ses recherches que le risque de développer un cancer de l’intestin –deuxième cause de mortalité dans les pays développés- est de 40 % supérieur chez une personne qui consomme en quantité  significative de la viande rouge. Si ce cancer est le plus directement lié à la consommation de viande, il n’est pas le seul : cancer de la prostate, des ovaires, des poumons, du côlon, du pancréas et du sein y sont aussi associés. Dans une étude publiée en 2007, le Fonds mondial de recherche contre le cancer a d’ailleurs préconisé «  de ne jamais consommer de viande transformée, à savoir bacon, jambon, saucissons et saucisses, et de limiter la consommation de viande à 500 g par semaine ».

Mais ce ne sont pas là les seules conséquences d’un régime riche en matières animales. La liste des maladies liées à la consommation de viande inclut également l’hypertension, les attaques cérébrales, le diabète de type 2, l’ostéoporose, l’hypercholestérolémie et, nouvelle maladie du siècle pour les pays développés, l’obésité. L’étude de référence, le China Project qui a suivi la santé de 800 000 Chinois, a démontré que ceux qui mangent de la viande développent aussi plus de maladies chroniques que ceux qui n’en consomment pas.

Un risque sanitaire accru
La viande elle-même est porteuse de maladies. L’élevage intensif, avec un recours massif aux antibiotiques et aux hormones, favorise le développement de bactéries telles que la Salmonella et le Campylobacter, et la recrudescence de certaines affections comme le Staphylococcus Aureus et l’E. Coli, ce dernier quasiment impossible à traiter. Chaque année, 80 millions de cas d’intoxications alimentaires dues à la viande sont recensés aux Etats-Unis (plus gros consommateur avec 124 kg/personne/an) et plus d’un million de personnes en meurt dans le monde. Les traitements antibiotiques deviennent inefficaces chez les humains. L’Union Européenne a d’ailleurs interdit l’utilisation des antibiotiques comme stimulateurs de croissance des animaux.

 

Revenir à un régime végétarien
Pour préserver sa santé, et sa vie, il semble donc que l’homme doit favoriser le régime alimentaire de ses aïeux, les singes, ou a tout le moins celui de ses aïeuls, comme le préconise le professeur T. Colin Campbell, responsable de l’étude China Project : «Nous sommes fondamentalement une espèce végétarienne, et nous devrions consommer une grande variété d’aliments végétaux et réduire au minimum notre consommation de nourriture animale. » Non seulement, il gagnerait en bien-être et en longévité -plus quatre années quand on s’abstient de consommer de la viande pendant 20 ans- mais aussi la société, et plus spécialement les services de santé, se porterait mieux. Une étude britannique de 1986 a en effet démontré que « sur une vie entière, les végétariens coûtaient aux services de santé environ cinq fois moins, en termes de coûts de traitements, que les consommateurs de viande. »

http://www.one-voice.fr/alimentation-et-vetements-sans-barbarie/viande-et-sante-attention-danger/

 

Je voudrais aussi partager un lien sur un Boucher suisse qui a vendu pendant 3 ans, du porc a ses clients, en le fesant passé pour de la viande Halal.

 

Un boucher zurichois (Suisse) a pendant trois ans vendu du porc à ses clients, qui croyaient acheter du veau. Contrôlé par un inspecteur en sécurité alimentaire, le boucher va devoir rendre des comptes.

 

Un boucher halal vend – en théorie – de la viande halal, c’est-à-dire permise par la loi islamique et donc a fortiori, pas du porc.

Ce boucher zurichois ne semble pas être du même avis. En trois ans, il aurait vendu 3 ,1 tonnes de viande de porc faisant croire que c’était du veauselon la version suisse de 20Minutes, qui a révélé l’information. La tromperie est double.

 

Escroquerie

D’une part, les religieux achetant leur viande dans son magasin n’ont pas respecté leur tradition,contre leur gré et sans le savoir. D’autre part, le boucher a fait des bénéfices importants puisque le porc coûte bien moins cher que le veau sur le marché de la viande.

Une opération qui finit mal pour le boucher : contrôlé par un inspecteur, la tromperie a immédiatement était constatée. Le Zurichois a été condamné à 18.000 francs suisses (environ 15.000 euros) d’amende "pour escroquerie et fausses déclarations", selon l’acte d’accusation du Ministère public Zurich-Limmat. 

 

Que dieu vous bénisse.

  • Like 6
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam Aleykoum mon cher Frère Hicham.    

Salam Aleykoum à toutes mes Sœurs et tous mes Frères.

 

Merci, Cher Frère Hicham, pour cette vidéo.

 

Apparemment, cette femme fait semblant de ne pas reconnaître les études qui ont été réalisé de manière indépendantes (et elles sont nombreuses).

 

En effet, ces études indépendantes montrent la dangerosité des produits (additifs) qui se retrouvent dans l’alimentation industrielle.

 

 

Elle préfère parler d’agence européenne qui aurait démontré la non nocivité de ces additifs. Ne sait-elle pas que les lobbys ont toujours des personnes à eux dans ces agences, institutions lors des études qui sont menées ? Que ces mêmes lobbys financent en grandes parties ces études qui vont dans le sens des multinationales?  Alors peut-on parler d’indépendance et se fier à ces études qui dès le départ sont faussées.

 

La connivence entre le pouvoir politique et les multinationales est évidente. Tout simplement, les politiques sont les vassaux des multinationales.

 

Le but premier est le profit. Faire le maximum d’argent en tuant à petit feu la santé des gens. Ensuite, la santé dégradée, les gens se tournent vers l’industrie pharmaceutique pour se soigner mais hélas l’industrie pharmaceutique cherche également à faire le maximum de profit sur la santé des gens.

 

C’est un cercle vicieux et sans fin. Il a été clairement bien planifié par les différentes industries (agro alimentaire, pharmaceutique …).

 

Espérant qu’il y aura de plus en plus de politiciens courageux pour dénoncer les mensonges concernant l’alimentation.

 

Que Dieu (s.w.t) te bénisse, Cher Frère Hicham.

Que Dieu (s.w.t) vous bénisse, mes chères Sœurs et chers Frères.

  • Like 4
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • Members

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham, 

Mes chers Sœurs et Frères en Allah, 

 

Les scandales alimentaires sont toujours là pour nous rappeler qu'on doit cesser de faire confiance à ces lobby alimentaires, qui ne sont pas orientés pour notre santé, mais que pour faire des bénéfices à moindre coût. 

 

Comment se fait-il qu'une dizaine d'enfants ont été  intoxiqués par une bactérie mortelle et que deux enfants soient morts?

 

Les images de cette fabrique de pizza, sont effrayantes. Comment est ce possible d'avoir cette absence totale d'hygiène, et qu'en plus ils osent venir nous dire qu'après 75 prélèvements dans leur usine, ils n'ont relevé aucune trace de cette bactérie ?

Jusqu'où comptent-ils aller dans leurs mensonges ? 

 

Vraiment, nous devons faire l'effort de cuisiner nous-mêmes, pour éviter de manger des ténèbres et d'enrichir ces gens sans scrupule. 

 

https://rmc.bfmtv.com/actualites/societe/sante/pizzas-buitoni-les-images-des-conditions-d-hygiene-au-sein-de-l-usine-de-caudry_AD-202203310298.html

 

PIZZAS BUITONI: LES IMAGES CHOC DES CONDITIONS D’HYGIÈNE AU SEIN DE L’USINE DE CAUDRY

RMC
Le 
 
 

Les autorités sanitaires ont confirmé ce mercredi le lien entre des pizzas Buitoni et l'intoxication alimentaire grave de dizaines d'enfants, contaminés par la bactérie E.Coli.

C'est dans l'usine de Caudry, dans le Nord, que sont produites les pizzas incriminées, celles de la gamme Fraich'Up de Buitoni. Des contaminations qui choquent mais ne surprennent pas un ancien salarié, parti il y a à peu près un an, après 18 mois au sein de l'usine de Caudry, et qui a transmis à RMC des images des conditions d'hygiène catastrophiques.

 

LES IMAGES DE L'USINE BUITONI:

Une benne à ordure ouverte près la zone de production Une benne à ordure ouverte près la zone de production © RMC
Des aliments à même le sol Des aliments à même le sol © RMC
La chaîne de production La chaîne de production © RMC

"On pense que c'est aseptisé, que tout est réglementé. C'est censé être parfait mais ce n'est pas la réalité, on nous cache beaucoup de choses. Je pensais que ça allait être réglé mais il n'y a eu aucun changement", témoigne cet ancien salarié, qui avait alerté sa direction et un média indépendant, "Mr Mondialisation".

 

Des aliments débordent Des aliments débordent © RMC
Des aliments entreposés dans des bacs Des aliments entreposés dans des bacs © RMC
 
De la nourriture au sol De la nourriture au sol © RMC

"Pendant 18 mois, j'en ai parlé et on me disait souvent que 'oui', j'avais raison et que justement, ils étaient en train de voir ça et que ça allait changer, mais dans le fond rien n'avançait", explique l'ancien salarié de Buitoni à RMC.

Un morceau de plastique dans une cuve de levure liquide Un morceau de plastique dans une cuve de levure liquide © RMC
Un ver de farine sur la ligne de production de l'usine Buitoni Un ver de farine sur la ligne de production de l'usine Buitoni © RMC
Des aliments à même le sol dans l'usine de production Des aliments à même le sol dans l'usine de production © RMC

 

"Quand on voit des champignons au mur, on sait que ça ne va pas", assure-t-il. "La peinture des barres en métal s'écaillait. Il y avait des bouts de nourriture qui restaient à certains endroits pendant plusieurs jours, plusieurs semaines", déplore l'ancien salarié de Buitoni.

 

Une presse à pizza pas nettoyée Une presse à pizza pas nettoyée © RMC
De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production © RMC
De l'huile de moteur coulant au niveau de la chaîne de production De l'huile de moteur coulant au niveau de la chaîne de production © RMC

 

"Dans des bacs de rattrapage de sauce, on pouvait retrouver des mégots de cigarettes. Là où la farine est envoyée sur les tapis, pour que la pâte ne colle pas, il y avait des vers de farine. La plupart des gens ne se lavaient pas les mains, même en revenant des toilettes.Il y avait une contamination croisée qui était claire, ça m'étonne même qu'il n'y ait pas eu d'accident avant", décrit l'ancien employé.

De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production © RMC
La peinture s'écaille à quelques centimètres de la pâte à pizza La peinture s'écaille à quelques centimètres de la pâte à pizza © RMC
Du basilic décongelé et recongelé plusieurs fois Du basilic décongelé et recongelé plusieurs fois © RMC
  • Thanks 6
  • Choqué 1
  • Colére 1
Link to comment
Share on other sites

  • Members
Il y a 5 heures, Khadija a dit :

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham, 

Mes chers Sœurs et Frères en Allah, 

 

Les scandales alimentaires sont toujours là pour nous rappeler qu'on doit cesser de faire confiance à ces lobby alimentaires, qui ne sont pas orientés pour notre santé, mais que pour faire des bénéfices à moindre coût. 

 

Comment se fait-il qu'une dizaine d'enfants ont été  intoxiqués par une bactérie mortelle et que deux enfants soient morts?

 

Les images de cette fabrique de pizza, sont effrayantes. Comment est ce possible d'avoir cette absence totale d'hygiène, et qu'en plus ils osent venir nous dire qu'après 75 prélèvements dans leur usine, ils n'ont relevé aucune trace de cette bactérie ?

Jusqu'où comptent-ils aller dans leurs mensonges ? 

 

Vraiment, nous devons faire l'effort de cuisiner nous-mêmes, pour éviter de manger des ténèbres et d'enrichir ces gens sans scrupule. 

 

https://rmc.bfmtv.com/actualites/societe/sante/pizzas-buitoni-les-images-des-conditions-d-hygiene-au-sein-de-l-usine-de-caudry_AD-202203310298.html

 

PIZZAS BUITONI: LES IMAGES CHOC DES CONDITIONS D’HYGIÈNE AU SEIN DE L’USINE DE CAUDRY

RMC
Le 31/03/2022 à 11:54
 
 

Les autorités sanitaires ont confirmé ce mercredi le lien entre des pizzas Buitoni et l'intoxication alimentaire grave de dizaines d'enfants, contaminés par la bactérie E.Coli.

C'est dans l'usine de Caudry, dans le Nord, que sont produites les pizzas incriminées, celles de la gamme Fraich'Up de Buitoni. Des contaminations qui choquent mais ne surprennent pas un ancien salarié, parti il y a à peu près un an, après 18 mois au sein de l'usine de Caudry, et qui a transmis à RMC des images des conditions d'hygiène catastrophiques.

 

LES IMAGES DE L'USINE BUITONI:

Une benne à ordure ouverte près la zone de production Une benne à ordure ouverte près la zone de production © RMC
Des aliments à même le sol Des aliments à même le sol © RMC
La chaîne de production La chaîne de production © RMC

"On pense que c'est aseptisé, que tout est réglementé. C'est censé être parfait mais ce n'est pas la réalité, on nous cache beaucoup de choses. Je pensais que ça allait être réglé mais il n'y a eu aucun changement", témoigne cet ancien salarié, qui avait alerté sa direction et un média indépendant, "Mr Mondialisation".

 

Des aliments débordent Des aliments débordent © RMC
Des aliments entreposés dans des bacs Des aliments entreposés dans des bacs © RMC   De la nourriture au sol De la nourriture au sol © RMC

"Pendant 18 mois, j'en ai parlé et on me disait souvent que 'oui', j'avais raison et que justement, ils étaient en train de voir ça et que ça allait changer, mais dans le fond rien n'avançait", explique l'ancien salarié de Buitoni à RMC.

Un morceau de plastique dans une cuve de levure liquide Un morceau de plastique dans une cuve de levure liquide © RMC
Un ver de farine sur la ligne de production de l'usine Buitoni Un ver de farine sur la ligne de production de l'usine Buitoni © RMC
Des aliments à même le sol dans l'usine de production Des aliments à même le sol dans l'usine de production © RMC

 

"Quand on voit des champignons au mur, on sait que ça ne va pas", assure-t-il. "La peinture des barres en métal s'écaillait. Il y avait des bouts de nourriture qui restaient à certains endroits pendant plusieurs jours, plusieurs semaines", déplore l'ancien salarié de Buitoni.

 

Une presse à pizza pas nettoyée Une presse à pizza pas nettoyée © RMC
De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production © RMC
De l'huile de moteur coulant au niveau de la chaîne de production De l'huile de moteur coulant au niveau de la chaîne de production © RMC

 

"Dans des bacs de rattrapage de sauce, on pouvait retrouver des mégots de cigarettes. Là où la farine est envoyée sur les tapis, pour que la pâte ne colle pas, il y avait des vers de farine. La plupart des gens ne se lavaient pas les mains, même en revenant des toilettes.Il y avait une contamination croisée qui était claire, ça m'étonne même qu'il n'y ait pas eu d'accident avant", décrit l'ancien employé.

De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production De l'huile de moteur coulant sur la chaîne de production © RMC
La peinture s'écaille à quelques centimètres de la pâte à pizza La peinture s'écaille à quelques centimètres de la pâte à pizza © RMC
Du basilic décongelé et recongelé plusieurs fois Du basilic décongelé et recongelé plusieurs fois © RMC

 

Salam Aleykoum mon cher Frère Hicham, ainsi que ma famille

 

Barak'Allah oufiki Soeur Khadija pour cet information... tu as parfaitement raison, on devrait cuisiner nous même se que nous consommons.

Les photos parlent d'elles mêmes, c'est à vomir... quelle tristesse. 

Des vies brisées, à cause du profit. Malheureusement, c'est la triste réalité du monde dans lequel on vit.

 

J'ai vu cet article aussi :

 

"Ces pains contiennent un excès d’alcaloïdes de l’ergot. Cette toxine, issue d’un champignon parasite du seigle et d’autres céréales, est présente dans une quantité supérieure aux valeurs maximales fixées par les règlements européens. Ingérée, elle peut provoquer des effets nocifs sur la  santé des  consommateurs."

 

https://www.20minutes.fr/sante/3263739-20220401-plusieurs-lots-pains-rappeles-leclerc-intermarche-netto-cause-presence-toxine

 

Je mets en lien, les effets nocifs de ce champignon parasite, sur Wikipedia :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ergotisme

 

Qu'Allah (swt) vous bénisse

  • Thanks 8
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.