Jump to content
Hicham

Les vérités Coranique qu’on vous a caché au sujet des Pharaons.

Recommended Posts

Hicham

Les vérités Coraniques qu’on vous a caché au sujet des Pharaons.

 

 

Salam Alaykoum mes Frères et Sœurs,

 

 

Allah (swt) n’est pas uniquement le Dieu des enfants d’Israel ou le Dieu de la communauté de Mohamed (swt),

 

mais le Dieu de l’univers et de tous les peuples.

 

En effet, Dieu envoya des Messagers partout dans le monde.

Nombreux ont eut leurs propres connaissances spirituelles, leurs rites et leurs offices de prière.

Le Prophète Abraham n’est pas le premier qui fit découvrir au monde le monothéiste. Des civilisations avant lui croyaient déjà en un Dieu unique.

 

Je prendrai comme exemple les Pharaons.

Avant et après la naissance d’Abraham, ils croyaient au jour du Jugement Dernier, à la balance cosmique du mal et du bien, où leurs péchés seront pesés pour déterminer qui ira au paradis ou en enfer.

Ils avaient des règles de vie semblables aux nôtres. Ils avaient des tables de commandements comme celles de Moise:

Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, tu ne voleras pas, tu honoreras tes parents, tu feras le bien autour de toi, tu nourriras le pauvre...

 

Ils avaient la notion du péché qui ce dernier est lié à Dieu, au pardon, à la punition et au jugement dernier...

 

Voyons maintenant les propos d'une des femmes du peuple de pharaon, du temps du Prophète Jacob et Joseph:

 

12.27. Mais si sa tunique est déchirée par derrière, alors c’est elle qui mentit, tandis qu’il est du nombre des véridiques".
12.28. Puis, quand il (le mari) vit la tunique déchirée par derrière, il dit: "C’est bien de votre ruse de femmes! Vos ruses sont vraiment énormes! 

12.29. Joseph, ne pense plus à cela! Et toi, (femme), implore le pardon pour ton péché car tu es fautive".

 

 

 Et toi, (femme), implore le pardon pour ton péché car tu es fautive".

 

 

Ils pratiquaient la prière, le jeune, la zakat et connaissaient Allah (swt): 

 

2.51. Alors, [le roi leur] dit : “Qu’est-ce donc qui vous a poussé à essayer de séduire Joseph ? ” Elles dirent : “A Allah ne plaise ! Nous ne connaissons rien de mauvais contre lui”. Et la femme d’Al-Aziz dit : “Maintenant la vérité s’est manifestée. C’est moi qui ai voulu le séduire. Et c’est lui, vraiment, qui est du nombre des véridiques ! ”
12.52. “Cela afin qu’il sache que je ne l’ai pas trahi en son absence, et qu’en vérité 
Allah ne guide pas la ruse des traîtres.
12.53. Je ne m’innocente cependant pas, car l’âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux”.

 

Ils connaissent également l’existence des Anges :

 

 

12 31 ... "A Allah ne plaise! Ce n’est pas un être humain, ce n’est qu’un ange noble!"

 

 

 

A suivre !

  • Thanks 14

Share this post


Link to post
Share on other sites
freeman

Salam Alaykoum,

 

Mon cher Frère Hicham, mes Frères et Sœurs,

 

BarakAllahoufik mon Frère, tu sais que quand je lisais ces versets, j'étais toujours perturbé et je me disais: " tiens, ils connaissaient Allah (swt), ses Anges, etc ..."

Alors qu'on nous a toujours appris que les Pharaon étaient des adorateurs d'idoles, etc ... nous retrouvons des traces de l'islam (soumission à Dieu) chez eux !

 

Tout cela est très intéressant par contre je vais devoir réécouter plusieurs fois les vidéos youtube car je n'ai pas tout bien compris.

 

Que Dieu (swt) vous bénisse.

  • Thanks 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
landrogyne

Salam Aleykum cher Frere Hicham mes freres et soeurs

 

BarakAllahoufik mon frère.

Je me suis posé cette question.Si le mot égypte n'existe pas dans les hieroglyphe alors je me demande si le terme traduit par Egypte(misr)en arabe et hébreu  est vrai alors j'ai fais une recherche et j'ai trouvé

https://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%89gypte.

 

En hébreu ainsi qu’en arabe, on utilise respectivement les termes מצרים et مصر qui se prononcent « missrayim » et « misr » ce qui signifie « les limites », ou « les fermetures », qui vient du fait que les habitants de ce pays étaient descendants de Mitsraïm, fils de Cush, lui même descendant de Cham.

 

Je ne sais pas si c'est correct.

 

Que Dieu(swt) vous bénisse

  • Thanks 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ahmed-2

Salem alaykoum,

Messager d’allah (Swt), mon cher frère Hichem, mes frères et sœurs de l’arche béni et ceux du monde entier,

Cest un plaisir de vous retrouver et de reprendre les enseignements. Je n’ai pas trop compris dans les vidéos que doit on comprendre ? Qu’est ce qui est faux ou qu’est ce qui est imposture ?

Les pharaons croyaient comme nous en un dieu unique et pratiquez quasiment les mêmes rites que nous aujourd’hui.

Il n’y a qu’auprès De dieu (swt) et de son messager Hichem qu’on peut découvrir cela.

Merci mon frère Hichem pour ces enseignements pleins de sagesse et merci au très haut.

Que dieu te bénisse élu d’allah (swt), vous bénissent mes frères et sœurs de l’arche béni ainsi que tous mes frères et sœurs du monde entier et tout vos proches.

  • Thanks 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
freeman
il y a une heure, Ahmed-2 a dit :

Salem alaykoum,

Messager d’allah (Swt), mon cher frère Hichem, mes frères et sœurs de l’arche béni et ceux du monde entier,

Cest un plaisir de vous retrouver et de reprendre les enseignements. Je n’ai pas trop compris dans les vidéos que doit on comprendre ? Qu’est ce qui est faux ou qu’est ce qui est imposture ?

Les pharaons croyaient comme nous en un dieu unique et pratiquez quasiment les mêmes rites que nous aujourd’hui.

Il n’y a qu’auprès De dieu (swt) et de son messager Hichem qu’on peut découvrir cela.

Merci mon frère Hichem pour ces enseignements pleins de sagesse et merci au très haut.

Que dieu te bénisse élu d’allah (swt), vous bénissent mes frères et sœurs de l’arche béni ainsi que tous mes frères et sœurs du monde entier et tout vos proches.

Alaykoum Salam mon cher Frère ,

 

C'est aussi un plaisir de te retrouver mon Frère Ahmed2 et pour ta question, je pense qu'il faut comprendre que certains pharaon étaient des musulmans, monothéiste soumis à Dieu (swt) puisque leur rite ressemblait à celui des hébreux qui suivirent la voie de Abraham, Issac, Jacob, Joseph etc ...

 

D'ou toute ces similitudes avec les pratiques Juif !

 

Hors dans les livres d'histoire, cette partie et totalement occulté pour empêcher les gens de faire le liens ?

 

Moi aussi je dois regarder encore les vidéos car je n'ai pas tout compris non plus.

 

Que Dieu (swt) vous bénisse.

  • Thanks 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ahmed-2
Le 29/08/2019 à 23:12, freeman a dit :

Alaykoum Salam mon cher Frère ,

 

C'est aussi un plaisir de te retrouver mon Frère Ahmed2 et pour ta question, je pense qu'il faut comprendre que certains pharaon étaient des musulmans, monothéiste soumis à Dieu (swt) puisque leur rite ressemblait à celui des hébreux qui suivirent la voie de Abraham, Issac, Jacob, Joseph etc ...

 

D'ou toute ces similitudes avec les pratiques Juif !

 

Hors dans les livres d'histoire, cette partie et totalement occulté pour empêcher les gens de faire le liens ?

 

Moi aussi je dois regarder encore les vidéos car je n'ai pas tout compris non plus.

 

Que Dieu (swt) vous bénisse.

Salem alaykoum,

Messager d’allah (swt), mes frères et sœurs de l’arche béni et ceux du monde entiers,

Merci mon frère freeman pour tes explications. Exacte, on ne lit nulle part que certains pharaons pratiquaient jadis les mêmes rites que nous.

Que dieu te bénisse et vous bénissent mes frères et sœurs du monde entier ainsi que tous vos proches.

  • Thanks 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
Khadija

As salam aleykoum wa rahmatoullahi wa barakathou Cher Messager de Dieu Hicham,

Mes Chers Frères et Soeurs en Allah ,

 

Après quelques recherches, j'ai retrouvé dans de nombreuses images de l'Égypte ancienne,  la représentation du jugement dernier :

 

Il s'agit de trois ouvrages capitaux pour comprendre la manière dont la mort était perçue par les égyptiens. Ces trois livres sont : les Textes des pyramides, les Textes des sarcophages et le Livre des morts. Ces trois ouvrages sont composés essentiellement de citations qui indiquent au mort comment il doit se comporter dans l'autre vie. Ainsi que le nom des titres des "livres" le suggère, ces différents ouvrages sont composés de textes inscrits soit sur les murs de certaines pyramides, soit sur les sarcophages, soit encore sur des papyrus placés dans les tombes. Le Livre des morts contient plus ou moins 250 incantations diverses et formules utiles pour prospérer dans le monde des morts. Les titres des chapîtres du livre sont assez éloquants : "Passer les portes de l'Enfer en amadouant les Gardiens", "Saluer Rê le Soleil", "Se transformer en tout ce qu'on veut", etc...

Livres_des_morts.jpg

Illustration du jugement dernier chez les Pharaons.

 

https://videotheque.cfrt.tv/video/la-mort-au-temps-des-pharaons/

Vidéo qui met en corrélation le jugement des morts, avec les Pharaons et les gens du Livre (bible). On y retrouve la balance, avec la plume (notre livre) et notre coeur (notre réalité, nos réalisations ) . Le jugement de L'Âme pour le passage dans l'au-delà. 

 

Cette vidéo retranscrit les prophéties de Thot, après à chacun d'apprécier les commentaires du youtubeur...

  • Thanks 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
hicham2

Salam alaykoum cher frère Hicham, chers frères et soeurs, 

 

Voici des versets du Coran qui montrent que Dieu avait déjà rappelé d'autre peuples dans la civilisation des Pharaons avant celui de Moïse et qui malheureusement ont préféré leurs passions. 

 

52. Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux n’avaient pas cru aux signes (enseignements) d’Allah. Allah les saisit pour leurs péchés. Allah est certes Fort et sévère en punition(16).

 

53. C’est qu’en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-même(17). Et Allah est, Audient et Omniscient.

 

54. Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux avaient traité de mensonges les signes (enseignements) de leur Seigneur. Nous les avons fait périr pour leurs péchés. Et Nous avons noyé les gens de Pharaon. Car ils étaient tous des injustes.

 

Dans les segments "52. Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux n’avaient pas cru aux signes (enseignements) d’Allah."

 

Et aussi "54. Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux avaient traité de mensonges les signes (enseignements) de leur Seigneur. Nous les avons fait périr pour leurs péchés."

 

Il est bien  expliqué que Dieu swt avait déjà apporter des enseignements ou des signes que seul des élus par Dieu swt peuvent apporter et tout cela bien avant Moïse, Pharaon et leur peuple dans la civilisation des pharaons.

 

Que Dieu vous bénisse ! 

 

  • Thanks 12

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tounka

Salam alaykoum mon frère,

Salam alaykoum mes frèeres et soeurs,

 

Baraka Allahou fik pour ce nouveau sujet important. Tous les peuples sur Terre ont forcément connu l'islam ( la soumission à Dieu unique ) même si on ignore la législation qu'ils ont eu, les connaissances spirituels et les Messagers qui leurs ont été envoyés. Pour la civilisation de l'ancienne Egypte il y a ce passage de la sourate 40 qui m'a interpellé:

 

Citation

23. Nous envoyâmes effectivement Moïse avec Nos signes et une preuve évidente,

24. vers Pharaon, Hâmân et Coré. Mais ils dirent: «Magicien! Grand menteur!»

25. Puis, quand il leur eut apporté la vérité venant de Nous, ils dirent: «Tuez les fils de ceux qui ont cru avec lui, et laissez vivre leurs femmes». Et les ruses des mécréants ne vont qu’en pure perte.

26. Et Pharaon dit: «Laissez-moi tuer Moïse. Et qu’il appelle son Seigneur! Je crains qu’il ne change votre religion ou qu’il ne fasse apparaître la corruption sur terre».

27. Moïse [lui] dit: «Je cherche auprès de mon Seigneur et le vôtre, protection contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du Compte».

28. Et un homme croyant de la famille de Pharaon, qui dissimulait sa foi dit: «Tuez-vous un homme parce qu’il dit: «Mon Seigneur est Allah?» Alors qu’il est venu à vous avec les preuves évidentes de la part de votre Seigneur. S’il est menteur, son mensonge sera à son détriment; tandis que s’il est véridique, alors une partie de ce dont il vous menace tombera sur vous». Certes, Allah ne guide pas celui qui est outrancier et imposteur!

29. «Ô mon peuple, triomphant sur la terre, vous avez la royauté aujourd’hui(8). Mais qui nous secourra de la rigueur d’Allah si elle nous vient?» Pharaon dit: «Je ne vous indique que ce que je considère bon. Je ne vous guide qu’au sentier de la droiture».

30. Et celui qui était croyant dit: «Ô mon peuple, je crains pour vous un jour semblable à celui des coalisés.

31. Un sort semblable à celui du peuple de Noé, des ˒Aad et des Ṯamūd et de ceux [qui vécurent] après eux». Allah ne veut [faire subir] aucune injustice aux serviteurs.

32. «Ô mon peuple, je crains pour vous le jour de l’Appel Mutuel(9),

33. Le jour où vous tournerez le dos en déroute, sans qu’il y ait pour vous de protecteur contre Allah». Et quiconque Allah égare, n’a point de guide.

34. Certes, Joseph vous est venu auparavant avec les preuves évidentes, mais vous n’avez jamais cessé d’avoir des doutes sur ce qu’il vous avait apporté. Mais lorsqu’il mourut, vous dites alors: «Allah n’enverra plus jamais de Messager après lui». Ainsi Allah égare-t-Il celui qui est outrancier et celui qui doute.

 

 

Ce croyant de la famille de Pharaon les appelle au discernement sur ce que Moïse ( as) leur apporte comme preuves, il leur reproche de vouloir le tuer juste parce qu'il (as) dit "Mon Seigneur est Allah". Il leur rappelle ce qui est arrivé aux peuples d'avant qui ont tourné le dos aux Messagers.  ( peuple de Noé, de Aad, Thamoud etc). Ce passage avec ce croyant montre bien que le peuple de l'Egypte ancienne connaissaient Allah (swt), le rôle des Messagers qu'Il (swt) envoie et de ce qui est arrive aux peuples qui tournent le dos au messager. La soumission en tant que religion était donc bien connu de ce peuple.

 

Le comble c'est Pharaon qui dit craindre que Moïse change la religion de son peuple et qu'il fasse apparaître la corruption, c'est bien évidemment tout le contraire de la mission des Messagers.

Citation

26. Et Pharaon dit: «Laissez-moi tuer Moïse. Et qu’il appelle son Seigneur! Je crains qu’il ne change votre religion ou qu’il ne fasse apparaître la corruption sur terre».
 

 

  • Thanks 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hicham

Salam Alaykoum Mes Frères et Sœurs,

 

Pour enrichir vos recherches, il y a aussi directement l’épouse de Pharaon celui qui vécut  avant Ramses II.  Elle se nommé ‘’Assia’’, Elle connaissait l'existence d’un Dieu unique du paradis et de l’enfer et embrassa l’islam. Et fut élever par Dieu (swt) parmi les meilleurs femmes qu’a connut toute la création. 

 

Allah a cité en parabole pour ceux qui croient, la femme de Pharaon, quand elle dit : "Seigneur, construis-moi auprès de Toi une maison au Paradis. Sauve-moi de Pharaon et de son oeuvre ; et sauve-moi des gens injustes". (Coran 66.11)

  • Thanks 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
hicham2

Salam alaykoum cher frère Hicham, chers frères et soeurs, 

 

 

104. Et Moïse dit: «Ô Pharaon, je suis un Messager de la part du Seigneur de l’Univers,

 

105. je ne dois dire sur Allah que la vérité. Je suis venu à vous avec une preuve de la part de votre Seigneur. Laisse donc partir avec moi les Enfants d’Israël.»

 

Comment se fait-il que les enfants d'Israël se sont retrouver emprisonné par  Pharaon ? 

Ce n'est pas leur place et en plus ils ont été exploité comme des esclaves ! 

 

C'est pour cela que Moïse dit à pharaon "laisse moi partir avec les enfants d'Israël ".

 

De plus Moïse est venue grâce à un puissant stratagèmes de Dieu pour pénétrer dans l'empire de Pharaon. 

 

7. Et Nous révélâmes à la mère de Moïse [ceci]: «Allaite-le. Et quand tu craindras pour lui, jette-le dans le flot. Et n’aie pas peur et ne t’attriste pas: Nous te le rendrons et ferons de lui un Messager».

 

8. Les gens de Pharaon le recueillirent, pour qu’il leur soit un ennemi et une source d’affliction! Pharaon, Hāmān et leurs soldats étaient fautifs.

 

Or Dieu élit Toujours des hommes issu du même peuple mais là, C'est à se demander pourqoi Moïse va dans un tout autre empire, une autre civilisation, un autre peuple, un autre environnement Alors qu'ils avaient connaissance de la religion ? 

 

 

4. Et Nous n’avons envoyé de Messager qu’avec la langue de son peuple, afin de les éclairer. Allah égare(3) qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c’est Lui le Tout Puissant, le Sage.

 

5. Nous avons certes, envoyé Moïse avec Nos miracles [en lui disant]: «Fais sortir ton peuple des ténèbres vers la lumière, et rappelle-leur les jours d’Allah». [Ses bienfaits]. Dans tout cela il y a des signes pour tout homme plein d’endurance et de reconnaissance.

 

Que Dieu vous bénisse ! 

 

 

 

  • Thanks 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
hicham2

Salam alaykoum cher frère Hicham, chers frères et soeurs, 

 

Autre chose, pourquois "Misr" en langue Arabe est traduit par Egypte  et  dans un autre verset, il n'y est pas ? 

 

Exemple :

51. Et Pharaon fit une proclamation à son peuple et dit: «Ô mon peuple! Le royaume de Miṣr [l’Egypte] ne m’appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds? N’observez-vous donc pas?

 

21. Et celui qui l’acheta était de l’Egypte. Il dit à sa femme(4): «Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu’il nous soit utile ou que nous l’adoptions comme notre enfant.» Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays et nous lui avons appris l’interprétation des rêves. Et Allah est souverain en Son Commandement: mais la plupart des gens ne savent pas.

 

Souvenons-nous auparavant, les falsificateurs pour appuyé leurs hadiths sur la lapidation, Ils avaient mis dans une traduction volontairement   le mot lapidation entre parenthèse ! 

 

Et bien c'est la même chose que je constate, Ils ont mis "Égypte" entre parenthèse pour traduire "Misr" mais alors pourquoi dans un autre verset ils oublient de le mettre  ? 

 

De plus dans le verset 21 ,Ils ont mis Égypte sans parenthèse alors qu'en langue Arabe Dieu site bien Misr ! 

 

Misr est-il  réellement l'Egypte ? 

 

Que Dieu vous bénisse ! 

  • Thanks 11

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tounka
Le 03/09/2019 à 18:48, Tounka a dit :

Salam alaykoum mon frère,

Salam alaykoum mes frèeres et soeurs,

 

Baraka Allahou fik pour ce nouveau sujet important. Tous les peuples sur Terre ont forcément connu l'islam ( la soumission à Dieu unique ) même si on ignore la législation qu'ils ont eu, les connaissances spirituels et les Messagers qui leurs ont été envoyés. Pour la civilisation de l'ancienne Egypte il y a ce passage de la sourate 40 qui m'a interpellé:

 

 

Ce croyant de la famille de Pharaon les appelle au discernement sur ce que Moïse ( as) leur apporte comme preuves, il leur reproche de vouloir le tuer juste parce qu'il (as) dit "Mon Seigneur est Allah". Il leur rappelle ce qui est arrivé aux peuples d'avant qui ont tourné le dos aux Messagers.  ( peuple de Noé, de Aad, Thamoud etc). Ce passage avec ce croyant montre bien que le peuple de l'Egypte ancienne connaissaient Allah (swt), le rôle des Messagers qu'Il (swt) envoie et de ce qui est arrive aux peuples qui tournent le dos au messager. La soumission en tant que religion était donc bien connu de ce peuple.

 

Le comble c'est Pharaon qui dit craindre que Moïse change la religion de son peuple et qu'il fasse apparaître la corruption, c'est bien évidemment tout le contraire de la mission des Messagers.

 

Salam alaykoum cher frère,

salam alaykoum à tous,

 

Un autre passage d'une autre sourate qui montre que les civilisations se connaissaient entre elles et savaient forcément ce qui était arrivé aux civilisations avant eux qui ne sont pas réformés. Dans ce passage le messager Shouaïb (as) incite son peuple à revenir à Dieu (swt) et leur rappelle ce qui est arrivé à ceux d'avant eux qui ont tourné le dos aux messagers

 

Citation

84. Et (Nous avons envoyé) aux Madyan, leur frère Šuayb qui leur dit: «Ô mon peuple, adorez Allah; vous n’avez point de divinité en dehors Lui. Et ne diminuez pas les mesures et le poids. Je vous vois dans l’aisance, et je crains pour vous [si vous ne croyez pas] le châtiment d’un jour qui enveloppera tout.

85. Ô mon peuple, faites équitablement pleine mesure et plein poids, ne dépréciez pas aux gens leurs valeurs et ne semez pas la corruption sur terre.

86. Ce qui demeure auprès d’Allah est meilleur pour vous si vous êtes croyants! Et je ne suis pas un gardien pour vous».

87. Ils dirent: «Ô Šuayb! Est-ce que ta prière te demande de nous faire abandonner ce qu’adoraient nos ancêtres, ou de ne plus faire de nos biens ce que nous voulons? Est-ce toi l’indulgent, le droit?»

88. Il dit: «Ô mon peuple, voyez-vous si je me base sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur, et s’Il m’attribue de Sa part une excellente donation?... Je ne veux nullement faire ce que je vous interdis. Je ne veux que la réforme, autant que je le puis. Et ma réussite ne dépend que d’Allah. En Lui je place ma confiance, et c’est vers Lui que je reviens repentant.


89. Ô mon peuple, que votre répugnance et votre hostilité à mon égard ne vous entraînent pas à encourir les mêmes châtiments qui atteignirent le peuple de Noé, le peuple de Hūd, ou le peuple de Ṣāliḥ et (l’exemple du) peuple de Loṭ n’est pas éloigné de vous(21).
 

 

La notion de châtiment ( dû à la mécréance aux messagers et à Dieu swt) est à mon avis une autre preuve indirecte que tous ces peuples connaissaient la religion unique, qu'ils avaient la connaissance que les civilisations qui les ont précédés et ont tourné le dos ont été châties. Allahou a'lam.

  • Thanks 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tounka

Là une preuve que le peuple de Noé ( as) connaissaient Allah et avaient la connaissance des anges

 

Citation

23. Nous envoyâmes Noé vers son peuple. Il dit: «Ô mon peuple, adorez Allah. Vous n’avez pas d’autre divinité en dehors de Lui. Ne [Le] craignez-vous pas?»

24. Alors les notables de son peuple qui avaient mécru dirent: «Celui-ci n’est qu’un être humain comme vous voulant se distinguer à votre détriment. Si Allah avait voulu, ce sont des Anges qu’Il aurait fait descendre. Jamais nous n’avons entendu cela chez nos ancêtres les plus reculés.

 

Et on voit aussi à quel point le diable les a égarés et éloigner de la bonne compréhension de la religion. Certes ils connaissaient Allah (swt) mais cela ne les a pas empêcher de croire en d'autres "divinités" , de douter que Dieu envoie au peuple non pas des anges pour les guider mais des hommes choisis parmi eux

 

 

Citation

71. Et ceux qui avaient mécru seront conduits par groupes à l’Enfer. Puis, quand ils y parviendront, ses portes s’ouvriront et ses gardiens leur diront: «Des messagers [choisis] parmi vous ne vous sont-ils pas venus, vous récitant les versets de votre Seigneur et vous avertissant de la rencontre de votre jour que voici?» Ils diront: si, mais le décret du châtiment s’est avéré juste contre les mécréants.

 

  • Thanks 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tounka

Salam alaykoum mon Frère

Salam alaykoum mes Frères et Sœurs,

 

En lisant l'histoire du Prophète Joseph ( a.s) dans la Torah, on voit bien que le Pharaon de ce temps et son entourage étaient vraiment des croyants en DIeu unique et qu'ils traitèrent le Messager de Dieu (swt) avec beaucoup de respect

 

Citation

LIVRE DE LA GENÈSE

01 Deux ans plus tard, Pharaon eut un songe. Il se tenait debout près du Nil,

02 et voici que montaient du Nil sept vaches, belles et bien grasses, qui broutaient dans les roseaux.

03 Puis, derrière elles, montaient du Nil sept autres vaches, laides et très maigres. Elles se tenaient à côté des premières, sur la rive du Nil.

04 Et les vaches laides et très maigres mangeaient les sept vaches belles et bien grasses. Alors Pharaon s’éveilla.

05 Il se rendormit et fit encore un songe : sept épis montaient sur une seule tige ; ils étaient gros et beaux.

06 Puis, après eux, germaient sept épis maigres et desséchés par le vent d’est.

07 Et les épis maigres avalaient les sept épis gros et pleins. Alors Pharaon s’éveilla : c’était un songe !

08 Mais le matin, son esprit était troublé ; il fit convoquer tous les magiciens et tous les sages d’Égypte. Pharaon leur raconta les songes, mais personne ne pouvait les interpréter.

09 Alors le grand échanson parla à Pharaon en ces termes : « Aujourd’hui, je me rappelle mes fautes.

10 Pharaon s’était irrité contre ses serviteurs et il m’avait mis au poste de garde, dans la maison du grand intendant, et avec moi, le grand panetier.

11 Une même nuit, nous avons fait un songe, moi et lui. Et chacun des songes avait sa propre signification.

12 Il y avait là, avec nous, un jeune Hébreu, serviteur du grand intendant. Nous lui avons raconté nos songes et il a donné à chacun l’interprétation du songe qu’il avait fait.

13 Et ses interprétations s’avérèrent exactes : moi, on m’a rétabli dans ma charge, et l’autre, on l’a pendu. »

14 Pharaon fit appeler Joseph. En toute hâte, on le tira de son cachot. Il se rasa, changea de vêtements et se rendit chez Pharaon.

15 Pharaon dit à Joseph : « J’ai fait un songe et personne ne peut l’interpréter. Mais j’ai entendu dire de toi, qu’il te suffit d’entendre raconter un songe pour en donner l’interprétation. »

16 Joseph répondit à Pharaon : « Ce n’est pas moi, c’est Dieu qui donnera à Pharaon la réponse qui lui rendra la paix. »

17 Alors, Pharaon dit à Joseph : « Dans le songe, j’étais debout au bord du Nil,

18 et voici que montaient du Nil sept vaches, bien grasses et de belle allure, qui broutaient dans les roseaux.

19 Puis, derrière elles, montaient sept autres vaches, chétives, très laides et décharnées. Je n’en avais jamais vu d’une telle laideur dans tout le pays d’Égypte.

20 Les vaches décharnées et laides mangeaient les premières vaches, les grasses,

21 qui entraient dans leur panse. Mais on ne s’apercevait pas que les grasses étaient entrées dans leur panse : elles restaient aussi laides qu’avant. Alors je me suis réveillé.

22 Mais j’ai encore vu, en songe, sept épis qui montaient sur une seule tige ; ils étaient pleins et beaux.

23 Puis, après eux, germaient sept épis durcis, maigres et desséchés par le vent d’est.

24 Et les épis maigres avalaient les sept beaux épis. J’en ai parlé aux magiciens, mais personne n’a pu me fournir d’explication. »

25 Joseph répondit à Pharaon : « Pharaon n’a eu qu’un seul et même songe. Ce que Dieu va faire, il l’a indiqué à Pharaon.

26 Les sept belles vaches représentent sept années, et les sept beaux épis, sept années : c’est un seul et même songe !

27 Les sept vaches décharnées et laides qui montaient derrière les autres représentent sept années ; de même, les sept épis vides et desséchés par le vent d’est. Ce seront sept années de famine.

28 C’est bien ce que j’ai dit à Pharaon : ce que Dieu va faire, il l’a montré à Pharaon.

29 Voici qu’arrivent sept années de grande abondance dans tout le pays d’Égypte.

30 Mais après elles viendront sept années de famine : alors on oubliera toute abondance dans le pays d’Égypte, la famine épuisera le pays.

31 On ne saura plus ce que pouvait être l’abondance dans le pays, tant la famine qui suivra pèsera lourdement.

32 Si le songe de Pharaon s’est répété une seconde fois, c’est que la décision de Dieu est bien arrêtée et qu’il va se hâter de l’exécuter.

33 Maintenant donc, que Pharaon voie s’il y a un homme intelligent et sage pour l’établir sur le pays d’Égypte.

34 Que Pharaon agisse en instituant des fonctionnaires sur le pays d’Égypte, afin de prélever le cinquième des récoltes pendant les sept années d’abondance.

35 Ils recueilleront toute la nourriture de ces bonnes années qui viennent et, sous l’autorité de Pharaon, ils entasseront dans les villes du froment comme nourriture : ils le garderont en réserve.

36 Ainsi, il y aura une réserve de nourriture pour le pays en vue des sept années de famine qui suivront dans le pays d’Égypte, et la famine ne détruira pas le pays. »

37 Cette proposition plut à Pharaon et à tous ses serviteurs.

38 Pharaon leur dit : « Trouverons-nous un homme comme celui-ci, qui a l’esprit de Dieu en lui ? »

39 Alors, Pharaon dit à Joseph : « Dès lors que Dieu t’a fait connaître tout cela, personne ne peut être aussi intelligent et aussi sage que toi.

40 C’est toi qui auras autorité sur ma maison ; tout mon peuple se soumettra à tes ordres ; par le trône seulement, je serai plus grand que toi. »

41 Pharaon dit à Joseph : « Vois ! Je t’établis sur tout le pays d’Égypte. »

42 Il ôta l’anneau de son doigt et le passa au doigt de Joseph ; il le revêtit d’habits de lin fin et lui mit autour du cou le collier d’or.

43 Il le fit monter sur son deuxième char et on criait devant lui : « À genoux ! » Et ainsi il l’établit sur tout le pays d’Égypte.

44 Pharaon dit encore à Joseph : « Je suis Pharaon. Mais sans ta permission, personne ne lèvera le petit doigt dans tout le pays d’Égypte. »

45 Pharaon appela Joseph Safnath-Panéah et lui donna pour femme Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre de One. Alors Joseph partit inspecter le pays d’Égypte.

46 Joseph avait trente ans quand il se tint en présence de Pharaon, le roi d’Égypte. Il prit congé de lui et parcourut tout le pays d’Égypte.

47 Pendant les sept années d’abondance, la terre produisit à plein.

48 Pendant les sept années d’abondance au pays d’Égypte, Joseph recueillit toute la nourriture et l’entreposa dans les villes. Il entreposait au centre de la ville la nourriture produite dans la campagne environnante.

49 Joseph accumula tellement de froment, qu’on cessa d’en faire le compte ; on ne pouvait pas plus le mesurer que le sable de la mer.

50 Avant l’année où survint la famine, il naquit à Joseph deux fils que lui enfanta Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre de One.

51 Joseph appela l’aîné Manassé car, disait-il, « Dieu m’a fait oublier toute ma peine et toute celle de la maison de mon père. »

52 Le second, il l’appela Éphraïm car, disait-il, « Dieu m’a fait fructifier dans le pays de ma misère. »

53 Les sept années d’abondance dans le pays d’Égypte prirent fin.

54 Alors commencèrent les sept années de famine, ainsi que Joseph l’avait annoncé. La famine sévissait partout, mais dans tout le pays d’Égypte il y avait du pain.

55 Puis, tout le pays d’Égypte souffrit, lui aussi, de la faim, et le peuple, à grands cris, réclama du pain à Pharaon. Mais Pharaon dit à tous les Égyptiens : « Allez trouver Joseph, et faites ce qu’il vous dira. »

56 La famine s’étendait à tout le pays. Alors Joseph ouvrit toutes les réserves et vendit du blé aux Égyptiens, tandis que la famine s’aggravait encore dans le pays.

57 De partout on vint en Égypte pour acheter du blé à Joseph, car la famine s’aggravait partout.

 

  • Thanks 12

Share this post


Link to post
Share on other sites
Khadija

As salam aleykoum wa rahmatoullahi wa barakathou Cher Prophète d'Allah Hicham, 

Mes Chers Sœurs et Frères, 

 

Merci Cher Frère Tounka pour ce passage de la Genèse. On y retrouve exactement le même récit que dans le Coran.

Cela prouve bien que le Coran vient confirmer la Torah.

  • Thanks 12

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


Ô Dieu Éternel, Tu es Amour ! Ton être infini est Amour. Ton essence est Amour. C'est la puissance de Ton Amour , qui fait briller le firmament étoilé. C'est la puissance infini de ton Amour qui fait exister toute chose Ô Dieu Éternel, il n'existe rien au monde de plus puissant que ton Amour. Il n'existe rien de plus beau que ton Amour Il n'existe rien dans cette vie qui vaut la peine de vivre, si ce n'est ton Amour. Ô Dieu Éternel, c'est la puissance infini de ton Être qui fait fondre en larme les cœurs épris de ton Amour. Sublime les cœurs de ceux qui te désirent ardemment et viennent ici pour Toi. Signé Hicham, pour les Amoureux de Dieu.
Nous avons été Croyants, Chrétien, Juifs... Dieu en a voulu ainsi, afin que nos cœurs se raffermissent et que vous sachiez avec certitude que ceci est la vérité venant de la part de notre Seigneur. Chaque voie détient une part de vérité, mais les erreurs de certaines d'entre elles sont plus grande et elles vous précipite dans l’abime. Une voie mène à la demeure de la vie Éternelle, est : La Torah, L'Evangile (le vrai) et Le Coran. Leur clé est La ilaha ila Allah ! Dieu informe l'humanité :  Quiconque désire une religion autre que l'Islam (Judaïsme, Nazareisme et Croyants...), ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants. Sourate 2 v62
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.