Jump to content

Le grave coup d’état, fomenté par les khalifes.


Hicham
 Share

Recommended Posts

  • Administrators

 

Salam alaykoum mes Frères et Sœurs,

 

 

Peu de temps avant sa mort, le Prophète Mohamed choisi Ali comme étant son successeur. 

Ce qui déplu à de nombreuses personnes, qui espéraient reprendre sa succession, dont Abou Bakr et Omar Ben Khatab. 

Lorsque le Prophète sentit sa mort proche, il demanda qu’on lui apporte de quoi écrire, afin qu’il dicte ses dernières directives, pour que la communauté ne s’égare jamais.

 

Omar Ben Khatab savait parfaitement que le Prophète allait réitérer sa désignation de Ali, et acter officiellement que ce serait lui son successeur.

Alors, Omar Ben Khatab empêcha le Prophète de parler, d’aller plus loin dans sa démarche, et il dit : “Il ne sait pas ce qu’il dit. Il délire. Le Coran nous suffit.” En d’autres termes Pas besoin de ses directives, le Coran nous suffit. 

 

En avançant cela, Omar Ben Khatab anticipa sur le Prophète ; ainsi, si malgré cela le Prophète aurait été plus loin dans sa démarche, d’annonce  Ali comme étant son successeur, Omar Ben Khatab l’aurait mis sur le compte du “délire” du Prophète, qu’il ne possédait pas tous ses moyens, ce qui aurait rendu caduque son choix.

 

Car pour eux, il était inadmissible qu’Ali soit choisi pour les gouverner.

Il fallait empêcher cela par tous les moyens.

 

De toute évidence, et sans aucun doute, Omar Ben Khatab manqua gravement de respect au Prophète, et il désobéit à Dieu (swt). Car Dieu dit que nous n’avons plus à prétendre d'un quelconque choix, après que Dieu et Son Prophète aient décidé d’une affaire.

 

Les gens qui assistèrent à la scène étaient très choqués et révoltés par le comportement d’Omar Ben Khatab. Ils crièrent au scandale. Et un vacarme s’installa en présence du Prophète. Ce qui mit ce dernier dans une grande colère, et il les mit tous dehors.

 

Omar Ben Khatab réussit judicieusement à installer un désordre, et à détourner cet instant très important pour toute la communauté. 

Le cousin du Prophète, Ibn Abbas, qui était présent, affirma que ce jour était une calamité, un malheur pour notre communauté, que d’avoir empêché le Prophète de Dieu de rédiger ses dernières directives.

 

Ce fait a été complètement renié et détourné par les hypocrites de l’Islam, qu’on nomme “les pieux prédécesseurs”, “les salafs”, ou “les suiveurs.”

 

En effet, ils affirment que non, Omar Ben Khatab ne voulait pas empêcher le Prophète de parler, mais qu’il était simplement soucieux de son état de santé qui se dégradait. Que le but n’était pas de l’empêcher de désigner Ali, comme étant son successeur.

 

Alors, mes Frères et Sœurs, voici la preuve qu’Omar Ben Khatab voulait faire taire le Prophète :

 

Lorsque le Prophète mourut, Abu Bakr et Omar Ben Khatab entendirent que des gens se réunissaient à la Saqifah Bani Saidah, pour élire le prochain khalife.

Abu Bakr et Omar Ben Khatab, se sentirent évincés. Ils coururent pour y participer, laissant tomber le Prophète, et n’assistant ni à son lavage mortuaire, ni à son enterrement. Le pouvoir était plus important que le Prophète de Dieu.

 

Une fois sur place, ils trouvèrent les factions vantant leurs mérites, pour succéder au Prophète.

Alors, Abou Bakr fit de même, et avança que les Quraychites étaient plus en droit de succéder au Prophète, que tout le monde.


Notons ici, qu’à aucun moment Abou Bakr argumenta que le Prophète l’avait choisi pour diriger les prières communes durant ses souffrances, et que par là, il l’aurait désigné comme son successeur.

Tous ces mensonges sont en réalité des mensonges, et ont été créés par les hypocrites.

 

Alors, chacun vantait son clan, et le sujet tournait en rond.

Un des Ansar prit la parole, et dit : “Vous ne ferez rien, car vous avez complètement exclu Ali. Pourquoi n’est-il pas ici ? Car il est celui qui est le plus méritant, et c’est lui qui doit succéder au Prophète.”

 

Alors, lorsqu’Omar Ben Khatab entendit cet Ansar évoquer Ali, il sortit immédiatement de son silence et l’agressa verbalement. Puis, encore une fois, comme il le fit pour le Prophète, il l'empêcha de parler et de nommer Ali, comme seul successeur légitime du Prophète.


Omar Ben Khatab s’approcha du Ansar pour le faire taire, et le frappa. Ce qui déclencha une grande bagarre.

 

De toute évidence, Omar Ben Khatab usa de violence sur le Prophète, pour le faire taire.

Il usa aussi d’une grande violence sur sa fille Fatima, qui décéda très jeune.

 

Personne ne peut dire que Fatima est morte à l’âge 29 ans, d’une mort naturelle.

Et sa mort n'arriva que quelques semaines après celle de son père, le Prophète. Elle décéda dans des moments très graves.

 

Qui peut prétendre le contraire, si ce n’est les injustes ?

 

 

 

 

A suivre.

 

 

 

Suite du post dans ce lien :

http://lasciencedelesprit.com/lesprit/index.php?/topic/2903-deuxième-partie-le-grave-coup-d’état-fomenté-par-les-khalifes/

 

 

 

 

  • Thanks 15
Link to comment
Share on other sites

  • Hicham changed the title to Le grave coup d’état, fomenté par les khalifes.
  • Members
Le 02/01/2021 à 12:54, Hicham a dit :

Salam alaykoum mes Frères et Sœurs,

 

 

Peu de temps avant sa mort, le Prophète Mohamed choisi Ali comme étant son successeur. 

Ce qui déplu à de nombreuses personnes, qui espéraient reprendre sa succession, dont Abou Bakr et Omar Ben Khatab. 

Lorsque le Prophète sentit sa mort proche, il demanda qu’on lui apporte de quoi écrire, afin qu’il dicte ses dernières directives, pour que la communauté ne s’égare jamais.

 

Omar Ben Khatab savait parfaitement que le Prophète allait réitérer sa désignation de Ali, et acter officiellement que ce serait lui son successeur.

Alors, Omar Ben Khatab empêcha le Prophète de parler, d’aller plus loin dans sa démarche, et il dit : “Il ne sait pas ce qu’il dit. Il délire. Le Coran nous suffit.” En d’autres termes : Pas besoin de ses directives, le Coran nous suffit. 

 

En avançant cela, Omar Ben Khatab anticipa sur le Prophète ; ainsi, si malgré cela le Prophète aurait été plus loin dans sa démarche, d’annonce  Ali comme étant son successeur, Omar Ben Khatab l’aurait mis sur le compte du “délire” du Prophète, qu’il ne possédait pas tous ses moyens, ce qui aurait rendu caduque son choix.

 

Car pour eux, il était inadmissible qu’Ali soit choisi pour les gouverner.

Il fallait empêcher cela par tous les moyens.

 

De toute évidence, et sans aucun doute, Omar Ben Khatab manqua gravement de respect au Prophète, et il désobéit à Dieu (swt). Car Dieu dit que nous n’avons plus à prétendre d'un quelconque choix, après que Dieu et Son Prophète aient décidé d’une affaire.

 

Les gens qui assistèrent à la scène étaient très choqués et révoltés par le comportement d’Omar Ben Khatab. Ils crièrent au scandale. Et un vacarme s’installa en présence du Prophète. Ce qui mit ce dernier dans une grande colère, et il les mit tous dehors.

 

Omar Ben Khatab réussit judicieusement à installer un désordre, et à détourner cet instant très important pour toute la communauté. 

Le cousin du Prophète, Ibn Abbas, qui était présent, affirma que ce jour était une calamité, un malheur pour notre communauté, que d’avoir empêché le Prophète de Dieu de rédiger ses dernières directives.

 

Ce fait a été complètement renié et détourné par les hypocrites de l’Islam, qu’on nomme “les pieux prédécesseurs”, “les salafs”, ou “les suiveurs.”

 

En effet, ils affirment que non, Omar Ben Khatab ne voulait pas empêcher le Prophète de parler, mais qu’il était simplement soucieux de son état de santé qui se dégradait. Que le but n’était pas de l’empêcher de désigner Ali, comme étant son successeur.

 

Alors, mes Frères et Sœurs, voici la preuve qu’Omar Ben Khatab voulait faire taire le Prophète :

 

Lorsque le Prophète mourut, Abu Bakr et Omar Ben Khatab entendirent que des gens se réunissaient à la Saqifah Bani Saidah, pour élire le prochain khalife.

Abu Bakr et Omar Ben Khatab, se sentirent évincés. Ils coururent pour y participer, laissant tomber le Prophète, et n’assistant ni à son lavage mortuaire, ni à son enterrement. Le pouvoir était plus important que le Prophète de Dieu.

 

Une fois sur place, ils trouvèrent les factions vantant leurs mérites, pour succéder au Prophète.

Alors, Abou Bakr fit de même, et avança que les Quraychites étaient plus en droit de succéder au Prophète, que tout le monde.


Notons ici, qu’à aucun moment Abou Bakr argumenta que le Prophète l’avait choisi pour diriger les prières communes durant ses souffrances, et que par là, il l’aurait désigné comme son successeur.

Tous ces mensonges sont en réalité des mensonges, et ont été créés par les hypocrites.

 

Alors, chacun vantait son clan, et le sujet tournait en rond.

Un des Ansar prit la parole, et dit : “Vous ne ferez rien, car vous avez complètement exclu Ali. Pourquoi n’est-il pas ici ? Car il est celui qui est le plus méritant, et c’est lui qui doit succéder au Prophète.”

 

Alors, lorsqu’Omar Ben Khatab entendit cet Ansar évoquer Ali, il sortit immédiatement de son silence et l’agressa verbalement. Puis, encore une fois, comme il le fit pour le Prophète, il l'empêcha de parler et de nommer Ali, comme seul successeur légitime du Prophète.


Omar Ben Khatab s’approcha du Ansar pour le faire taire, et le frappa. Ce qui déclencha une grande bagarre.

 

De toute évidence, Omar Ben Khatab usa de violence sur le Prophète, pour le faire taire.

Il usa aussi d’une grande violence sur sa fille Fatima, qui décéda très jeune.

 

Personne ne peut dire que Fatima est morte à l’âge 29 ans, d’une mort naturelle.

Et sa mort n'arriva que quelques semaines après celle de son père, le Prophète. Elle décéda dans des moments très graves.

 

Qui peut prétendre le contraire, si ce n’est les injustes ?

 

 

 

 

A suivre.

 

Salam alaykoum,

 

Prophète de Dieu ( swt ), merci infiniment.

 

Ce qui s'est passé est très triste, très grave.

Je n'arrive pas à comprendre l'état d'esprit qu'avait ces compagnons diaboliques, et je n'arrive pas à imaginer qu'ils aient pu avoir la foi en Dieu et Son Prophète à un moment de leurs vies ( avant qu'ils commettent toutes ces choses horribles ).

 

Que Dieu ( swt ) vous bénisse.

  • Thanks 10
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam Aleykoum Rassoul Allah

Salam Aleykoum mes chers Frères et Soeurs

 

Barakallahoufik mon cher Frère de nous révélé ce qui c'est réellement passé que les hypocrite nous on caché !

 

C'est vraiment très grave et sans aucune excuses valable ce qu' Omar Ibn Khatab a fait envers le Prophète et Sa Famille il été prêt à tout pour le pouvoir il n'avait que ça a l'esprit et aujourd'hui on nous les vends comme les meilleurs hommes et même mieux que le Prophète (saws) ! Astarfirroulah c'est honteux ce qu'il a fait pourquoi si sont but n'était pas d'empêcher l'élection d'Ali pourquoi ne t'il pas évoqué au moment où l'on les gens voulais élire un successeur alors qu'il été au courant du choix de Dieu (swt) ?

On contraire il a empêché les gens de parler d'Ali la preuve ce qu'il cherchait c'est le pouvoir.


Sont stratagème été de prendre la succession mais au vue de tout ce qu'il c'est passer il a tout fait pour que Abou Bark soit Élu en premier pour revenir plus tard et atteindre sont objectif !

 

Et pour la mort Fatima de la Fille bien aimé du Prophète (saws) qui a été victime de violence et qui décédé peut de temps après il y a rien de naturelle dans cela !

 

Comment c'est gens peuvent-ils encore être appelé compagnons alors qu'il on commis les pire atrocités inimaginable envers le Prophète (saws) et Sa Famille Bénit.

 

On ne peut que poser des questions quand a leurs motivations depuis le début ou alors le pouvoir leur est monté a tête pour en arriver là quoi qu'il en soit les faits sont là et il y a aucune circonstance atténuantes pour justifier cela !

 

Les suivrent c'est accepter leurs crimes et injustices ainsi que combattre Dieu (swt) car Dieu (swt) ne l'est a pas Élu !

 

 

Que Dieu swt rétablisse la Vérité et nous garde près de Lui (swt) est de Son Élu.

 

Que Dieu swt vous Bénisse

 

  • Thanks 8
Link to comment
Share on other sites

  • Members
il y a 47 minutes, Yaïl a dit :

Salam alaykoum,

 

Prophète de Dieu ( swt ), merci infiniment.

 

Ce qui s'est passé est très triste, très grave.

Je n'arrive pas à comprendre l'état d'esprit qu'avait ces compagnons diaboliques, et je n'arrive pas à imaginer qu'ils aient pu avoir la foi en Dieu et Son Prophète à un moment de leurs vies ( avant qu'ils commettent toutes ces choses horribles ).

 

Que Dieu ( swt ) vous bénisse.

Salam Alaykoum,


Mon frère Hicham, mes frères et sœurs.

 

Tout à fait mon frère Yaïl mais tout cela prouve qu’ils n’avaient pas une foi sincère en Dieu (swt) et n’était pas animé d’un vrai amour pour lui car sinon ils auraient soutenu son prophète jusqu’au bout.

 

Certaines personnes agissent ainsi, quand tout va bien, elles vous soutiennent mais quand elles sont éprouvées par certaines décisions, l’appât du gain, une situation difficile alors c’est la que vous voyez leurs vrais visages.

 

Celui de la haine et de la trahison !

 

Leurs état d’âme ténébreux surgit alors et vient éclipser tout se que cette personne aura fait de bien pour vous.

 

Sans le prophète Mohamed (sws) les arabes vénèreraient encore des statues de datte et voila les remerciements ?

 

Un envoyé de Dieu (swt) ça n’est pas n’importe qui on ne peut pas faire et dire n’importe quoi !

 

Imaginez qu’un groupe fomente l’assasinat de la personne qui vous et la plus chère au monde, pourriez vous les aimez et les soutenir  ?

 

Leur trouvez toutes les circonstances atténuantes pour les dédouaner de leurs actes ?

 

 

  • Thanks 11
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam aleykum cher messager mes freres et soeurs

 

Merci pour ces révélations qui m'étaient inconnu mais que je lis le post c'est la même structure de l'histoire d'iblis avec Adam(as)

 

Dieu(swt) a choisi Adam comme Khalif et tout le monde devait se soumettre à ce choix.Seul Iblis s'est rebellé au choix divin et accusa Dieu(swt) de l'avoir trompé ensuite il le calomnia et avec le temps il propagea la calomnie envers Dieu(swt) et Ses messagers sur la terre commettant ainsi du désordre et tous ce qui s'en suit

Notre communauté a agit comme le diable.Ali devait être choisi comme khalif et abou bakr Omar se sont rebellés comme Iblis et accusa le prophete de ne pas avoir toute sa tête qu'il délirai.Il voulait comme iblis etre khalif et commandait la communauté.

Iblis comme abou bakr et omar et ceux qui les suivent ont eut la malédiction divine s'abattre sur eux ainsi que tous ce qui les suivent avec les hadiths inventé qui nous font que racontait de fausse histoire sur le messagers et principalement sur Mohamed(sws) de la pure calomnie.

 

QUe Dieu(swt) vous bénisse

  • Thanks 12
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam Aleykoum mon Cher Frère Hicham (a.s).
Salam Aleykoum, mes Frères et Sœurs en Dieu.

Barakallahoufik, cher Frère Hicham (a.s), pour toutes ces précisions et nous relever la vérité.

Assurément, il y a eu une volonté préméditée de la part certains compagnons de la prise du pouvoir.

Nous constatons que la désobéissance d'Abu Bakr et Omar ibn Khattab a eu un grave impact sur l'avenir de la communauté jusqu'à nos jours.

La volonté manifeste des compagnons d'écarter Ali comme le successeur du Prophète (s.a.w.s) est une réalité et une vérité et la communauté ne doit pas rester passive et fermer les yeux sur les événements (désobéissance aux ordres du Prophète et crimes sur Sa Sainte Famille) déclencheur de la malédiction qui sevit sur notre communauté depuis 14 siècles.

Souvent lorsque vous echangez avec des gens et que vous leur faites remarquer que la communauté est divisée. Que les gens se prétendent des Frères et Soeurs mais en réalité ils font de la politique. Et qu'il faille bien changer cette situation tout le monde vous répond par un oui.

Mais alors pourquoi les gens restent-ils si passifs ?
Pourquoi ne pas agir ?

Dire la vérité sur ce qui s'est réellement passé dans notre histoire ? Être honnête et ne rien cacher ?
Et surtout cesser de parler de fitna pour couper court au débat et au retablissement de la vérité. En effet, les premiers semeurs de trouble et de discorde ce sont ceux qui se nomment les pieux prédécesseurs et salafs.
Ils sont les champions incontestés de la fitna.

Nous devons rebatir les fondations de la bâtisse qu'est notre communauté. C'est pour cela qu'un très grand travail de vérité doit être réalisé.

Que Dieu (s.w.t) permette un grand éveil au sein de la communauté musulmane.

Que Dieu (s.w.t) te bénisse, cher Frère Hicham (a.s).
Que Dieu vous bénisse, chers Frères et chères Sœurs en Dieu

  • Thanks 11
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salem Alaykoum, Shalome, Paix,

Noble prophète (sws) d’Allah (swt), Hicham,

Ma famille de l’arche béni,

 

Barakallahoufik mon cher frère Hicham (sws), pour ces révélations. Malgré tous ce qu’ils ont vécu au côté du prophète Mohammed (sws), paix et bénédiction sur lui et sa famille, ils ont retournés leurs vestes, sans scrupule ni état d’âme. Ils ont commis les pires des crimes, et rien au monde ne justifie leurs comportements et leurs actes. Aucune rahma !! Pas de cœurs !! De vrai diable humain. 

Je le dis encore, je me désolidarise complètement de ces personnages.

Et que Dieu (swt) nous éloigne, ainsi que nos proches de ces gens là Incha’Allah.
 

 

Que Dieu (swt) vous bénisse, et vous protège, ainsi que vos proches Incha’Allah.


 


 

  • Thanks 8
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • Members
Le 02/01/2021 à 12:54, Hicham a dit :

Salam alaykoum mes Frères et Sœurs,

 

 

Peu de temps avant sa mort, le Prophète Mohamed choisi Ali comme étant son successeur. 

Ce qui déplu à de nombreuses personnes, qui espéraient reprendre sa succession, dont Abou Bakr et Omar Ben Khatab. 

Lorsque le Prophète sentit sa mort proche, il demanda qu’on lui apporte de quoi écrire, afin qu’il dicte ses dernières directives, pour que la communauté ne s’égare jamais.

 

Omar Ben Khatab savait parfaitement que le Prophète allait réitérer sa désignation de Ali, et acter officiellement que ce serait lui son successeur.

Alors, Omar Ben Khatab empêcha le Prophète de parler, d’aller plus loin dans sa démarche, et il dit : “Il ne sait pas ce qu’il dit. Il délire. Le Coran nous suffit.” En d’autres termes : Pas besoin de ses directives, le Coran nous suffit. 

 

En avançant cela, Omar Ben Khatab anticipa sur le Prophète ; ainsi, si malgré cela le Prophète aurait été plus loin dans sa démarche, d’annonce  Ali comme étant son successeur, Omar Ben Khatab l’aurait mis sur le compte du “délire” du Prophète, qu’il ne possédait pas tous ses moyens, ce qui aurait rendu caduque son choix.

 

Car pour eux, il était inadmissible qu’Ali soit choisi pour les gouverner.

Il fallait empêcher cela par tous les moyens.

 

De toute évidence, et sans aucun doute, Omar Ben Khatab manqua gravement de respect au Prophète, et il désobéit à Dieu (swt). Car Dieu dit que nous n’avons plus à prétendre d'un quelconque choix, après que Dieu et Son Prophète aient décidé d’une affaire.

 

Les gens qui assistèrent à la scène étaient très choqués et révoltés par le comportement d’Omar Ben Khatab. Ils crièrent au scandale. Et un vacarme s’installa en présence du Prophète. Ce qui mit ce dernier dans une grande colère, et il les mit tous dehors.

 

Omar Ben Khatab réussit judicieusement à installer un désordre, et à détourner cet instant très important pour toute la communauté. 

Le cousin du Prophète, Ibn Abbas, qui était présent, affirma que ce jour était une calamité, un malheur pour notre communauté, que d’avoir empêché le Prophète de Dieu de rédiger ses dernières directives.

 

Ce fait a été complètement renié et détourné par les hypocrites de l’Islam, qu’on nomme “les pieux prédécesseurs”, “les salafs”, ou “les suiveurs.”

 

En effet, ils affirment que non, Omar Ben Khatab ne voulait pas empêcher le Prophète de parler, mais qu’il était simplement soucieux de son état de santé qui se dégradait. Que le but n’était pas de l’empêcher de désigner Ali, comme étant son successeur.

 

Alors, mes Frères et Sœurs, voici la preuve qu’Omar Ben Khatab voulait faire taire le Prophète :

 

Lorsque le Prophète mourut, Abu Bakr et Omar Ben Khatab entendirent que des gens se réunissaient à la Saqifah Bani Saidah, pour élire le prochain khalife.

Abu Bakr et Omar Ben Khatab, se sentirent évincés. Ils coururent pour y participer, laissant tomber le Prophète, et n’assistant ni à son lavage mortuaire, ni à son enterrement. Le pouvoir était plus important que le Prophète de Dieu.

 

Une fois sur place, ils trouvèrent les factions vantant leurs mérites, pour succéder au Prophète.

Alors, Abou Bakr fit de même, et avança que les Quraychites étaient plus en droit de succéder au Prophète, que tout le monde.


Notons ici, qu’à aucun moment Abou Bakr argumenta que le Prophète l’avait choisi pour diriger les prières communes durant ses souffrances, et que par là, il l’aurait désigné comme son successeur.

Tous ces mensonges sont en réalité des mensonges, et ont été créés par les hypocrites.

 

Alors, chacun vantait son clan, et le sujet tournait en rond.

Un des Ansar prit la parole, et dit : “Vous ne ferez rien, car vous avez complètement exclu Ali. Pourquoi n’est-il pas ici ? Car il est celui qui est le plus méritant, et c’est lui qui doit succéder au Prophète.”

 

Alors, lorsqu’Omar Ben Khatab entendit cet Ansar évoquer Ali, il sortit immédiatement de son silence et l’agressa verbalement. Puis, encore une fois, comme il le fit pour le Prophète, il l'empêcha de parler et de nommer Ali, comme seul successeur légitime du Prophète.


Omar Ben Khatab s’approcha du Ansar pour le faire taire, et le frappa. Ce qui déclencha une grande bagarre.

 

De toute évidence, Omar Ben Khatab usa de violence sur le Prophète, pour le faire taire.

Il usa aussi d’une grande violence sur sa fille Fatima, qui décéda très jeune.

 

Personne ne peut dire que Fatima est morte à l’âge 29 ans, d’une mort naturelle.

Et sa mort n'arriva que quelques semaines après celle de son père, le Prophète. Elle décéda dans des moments très graves.

 

Qui peut prétendre le contraire, si ce n’est les injustes ?

 

 

 

 

A suivre.

 

Je suis si triste d’apprendre tout ça pauvre prophète et sa famille 😢😢😢

  • Like 1
  • Thanks 7
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.