Jump to content

L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée.


Hicham
 Share

Recommended Posts

  • Administrators
Il y a 1 heure, Tounka a dit :

Salam alaykoum mon Frère

Salam alaykoum mes Frères et Soeurs,

 

Barak Allahou fik pour ce grand sujet inédit de nouvelles Connaissances sur l'Univers et sur nous-mêmes. Le passé et le futur ne font qu'un.

 

Dans la sourate 12 quand le Joseph (as) interprète le songe  des prisonniers qui étaient avec lui et qu'il dit à la fin du verset "... L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée"

 

Est-ce que ces versets nous parle de cela ? Leurs songes montrent ce qu'ils leur arrivera, c'est une histoire passé.

 

36. Deux valets entrèrent avec lui en prison. L'un d'eux dit: "Je me voyais [en rêve] pressant du raisin..." Et l'autre dit: "Et moi, je me voyais portant sur ma tête du pain dont les oiseaux mangeaient. Apprends-nous l'interprétation (de nos rêves), nous te voyons au nombre des bienfaisants".

41. Ô mes deux compagnons de prison! L'un de vous donnera du vin à boire à son maître; quand à l'autre, il sera crucifié, et les oiseaux mangeront de sa tête. L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée."

 

 

Salam alaykoum mon Frère,

 

Barakallaoufik ta question est pertinente. C’est pourquoi je créé un nouveau post, pour que cet enseignement soit bien visible de tous.


Il y a ici un grand piège, que les partisans du destin peuvent vous tendre, et vous induire tous en erreur.
En effet, ils utilisent ce verset pour dire, « Voyez comment Dieu a décrété leur finalité. C’est cela le destin. Dieu a déterminé leur destin sur toute chose »

 

 12.41. (...) "L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée"

 

 

Or, c’est encore une fois une manipulation des textes, par le diable.

En effet, lorsque les deux prisonniers étaient entrés en prison, ils ignoraient encore leur sentence. Ils n’avaient pas encore été jugés par les notables de Pharaon. Ce fut Joseph qui leur révéla leur finalité. 

Cette affaire fut décidée par un tribunal humain, et non par Dieu.
Il eut été décidé que l’un serait crucifié, et l’autre relaxé après quelques temps.

 

Tout cela est évident. Dieu est innocent. Car Dieu (swt), dans Ses lois, n’a jamais eu pour sentence et pour châtiment "la crucifixion".

La crucifixion est une affaire concernant les idolâtres. C’était bien un tribunal humain qui les avait jugé.

Le segment : "l'affaire (...) a déjà été décidée", se rapporte à ce qui vient d’être dit : 

 

 

12.41. (...) L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée"

 

 

Le Prophète Joseph n’avait fait qu’interpréter les songes de ces deux idolâtres. Ce qui lui permit de voir la finalité de chacun d’entre eux. 

 

 

 

 

Que Dieu (swt) te bénisse.

 

  • Thanks 18
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam u alikum cher fère Hicham, mes frères et soeurs

 

Oui, en te lisant ça parait maintenant évident.

De plus, contrairement à beaucoup D'hommes, Dieu peut faire preuve de miséricorde. Il laisse une chance aux humains de revenir à Lui. Si une affaire était décidée,  les douaas n'auraient pas d'utilité pour faire changer les choses, comme tu nous L'as si justement rappelé

Que Dieu vous benisse

  • Thanks 16
Link to comment
Share on other sites

  • Admin changed the title to L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée.
  • Members
Il y a 1 heure, Hicham a dit :

 

Salam alaykoum mon Frère,

 

Barakallaoufik ta question est pertinente. C’est pourquoi je créé un nouveau post, pour que cet enseignement soit bien visible de tous.


Il y a ici un grand piège, que les partisans du destin peuvent vous tendre, et vous induire tous en erreur.
En effet, ils utilisent ce verset pour dire, « Voyez comment Dieu a décrété leur finalité. C’est cela le destin. Dieu a déterminé leur destin sur toute chose »

 

 12.41. (...) "L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée"

 

 

Or, c’est encore une fois une manipulation des textes, par le diable.

En effet, lorsque les deux prisonniers étaient entrés en prison, ils ignoraient encore leur sentence. Ils n’avaient pas encore été jugés par les notables de Pharaon. Ce fut Joseph qui leur révéla leur finalité. 

Cette affaire fut décidée par un tribunal humain, et non par Dieu.
Il eut été décidé que l’un serait crucifié, et l’autre relaxé après quelques temps.

 

Tout cela est évident. Dieu est innocent. Car Dieu (swt), dans Ses lois, n’a jamais eu pour sentence et pour châtiment "la crucifixion".

La crucifixion est une affaire concernant les idolâtres. C’était bien un tribunal humain qui les avait jugé.

Le segment : "l'affaire (...) a déjà été décidée", se rapporte à ce qui vient d’être dit : 

 

 

12.41. (...) L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée"

 

 

Le Prophète Joseph n’avait fait qu’interpréter les songes de ces deux idolâtres. Ce qui lui permit de voir la finalité de chacun d’entre eux. 

 

 

 

 

Que Dieu (swt) te bénisse.

 

Barak Allahou fik mon Frère pour votre réponse. Comme vous le dites si bien, les partisans du destin nous diront que " Dieu a décidé de leur finalité et que c'est cela le Destin". Alors que c'est plutôt une démonstration  de l'Omniscience divine, Dieu sait ce qui allait se passer et  Le Prophète Joseph, par la science de l'interprétation des rêves que Dieu (swt) lui a accordé,  révéla à ces deux prisonniers ce qu'allait faire le tribunal humain. Rien à voir donc avec le blasphème du destin.

  • Thanks 13
Link to comment
Share on other sites

  • Members

As salam aleykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham,

Mes Sœurs et Frères en Allah,

 

Merci pour cet enseignement, Cher Frère Hicham,

le diable n'a cessé de joué sur la subtilité qu'il y a entre sa croyance au destin et le fait que Dieu est Omniscient et Omnipotent.

Comme dans le verset ci-dessous qui a sans doute été très mal traduit :

 

16.35. Et les associateurs dirent : "Si Allah avait voulu, nous n'aurions pas adoré quoi que ce soit en dehors de Lui, ni nous ni nos ancêtres; et nous n'aurions rien interdit qu'Il n'ait interdit Lui-même. Ainsi agissaient les gens avant eux. N'incombe-t-il aux messagers sinon de transmettre le message en toute clarté ?

16.36. Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire] : "Adorez Allah et écartez-vous du Tagut". Alors Allah en guida certains
, mais il y en eut qui ont été destinés a l'égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs.

 

 

On veut nous faire croire dans cette traduction du verset 16.36. que Dieu est le responsable de l'égarement des gens, sous forme de "destin".

Alors que c'est Dieu qui condamne Lui-même (dans le premier verset ci-dessus) ces gens qui raisonne de la sorte, L'accusant d’être la cause de leur égarement ...

 

Tout ceci n'est pas cohérent. On voit bien que cette théorie du destin ne tient pas debout, et n'est pas d'origine Divine.

 

 

  • Thanks 10
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.