Jump to content

L'imposture de la grotte avec le Prophète et Abou Bakr


Hicham

Recommended Posts

  • Administrateur



 

Le 29/12/2019 à 21:58, Hicham a dit :

 

Salam alaykoum mes Frères et Sœurs,
 

En reprenant le lien que nous a donné le Frère Tounka, on peut lire qu'ils falsifient et créent leurs propres hadiths.


Il y a une volonté politique de vouloir cacher les erreurs d'Abou Bakr et de Omar. Ils n'hésitent pas à leur attribuer des mérites et des récits, appartenant à d'autres personnes.

 

Pour preuve : Qui n'a pas lu sur le courage d'Abou Bakr, le récit ci-dessous, où il se tenait en compagnie au Prophète, lors de sa fuite de la Mecque ? Il est dit qu'ils se sont réfugiés dans une grotte et qu'ils ont été tous deux sauvés grâce à une toile d'araignée.


 

Repris du lien :

 

Selon Ibn `Abbâs, le Messager d’Allâh paix et bénédiction d’Allâh sur lui a dit : " Abû Bakr est mon compagnon, celui qui me fut d’une douce compagnie dans la grotte, reconnaissez-lui cela car si j’avais à choisir un ami intime, j’aurais choisi Abû Bakr ", rapporté par Abd Allâh, le fils de l’Imâm Ahmad [Ibn Hanbal], dans le complément du Musnad, et par Ad-Daylamî et d’autres.

 

 

Ce récit, nous le retrouvons même dans le film "le Messager", ainsi que dans les mosquées, les livres (...).

Ils racontent souvent cette histoire pour justifier la proximité unique d'Abou Bakr envers le Prophète, et pour montrer que sa proximité était plus grande que celle d'Ali.

 

Or, ils n'ont pas vécu ce récit. C'est une tromperie en faveur d'Abou Bakr.

Ce récit a été copié de toute pièce de l'histoire du Prophète David.

 

Poursuivit par les soldats du Roi Saul, David se réfugia à l'intérieur d'une grotte. Immédiatement, une araignée tissa une toile tout autour de l'entrée.

Les soldats virent la toile et dirent qu'il était impossible qu'il se soit réfugié à l'intérieur de cette grotte, vu que la toile d'araignée était intacte et empêchait d'entrer dans la grotte.

 

 

A suivre.

 

 

 

Le 29/12/2019 à 22:57, Hicham a dit :

Une version du récit :

81B080A8-2F31-45B9-99FA-F0CD05F25D95.jpeg

 

 

Salam alaykoum mes Frères et Sœurs,

 

 

 

9.40. Si vous ne lui portez pas secours ... Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans une cavité creuse (un trou) et qu’il disait à son compagnon : "Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous." Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité "Sa sakina" et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage.

 

 

Premièrement, ce n'était pas une grotte, mais un trou, où ils s'enfoncèrent et où ils n'étaient plus visibles à distance.

Deuxièmement, le miracle réside dans quelque chose d'invisible, et non de visible comme une araignée.

Dieu fit intervenir des Anges invisibles pour protéger Son Prophète, et non une araignée visible, comme ils le prétendent.

 


 '' et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas''

 

 

Aussi, si ce n'était qu'une araignée comme ils le disent, Dieu n'aurait pas utilisé le pluriel de "soldats" (Anges) dans le verset du haut.

Dieu (swt) sait parfaitement dire le mot "araignée", comme dans le verset ci-dessous :

 

 

29.41. Ceux qui ont pris les protecteurs en dehors d’Allah ressemblent à l’araignée qui s’est donnée maison. Or la maison la plus fragile est celle de l’araignée. Si seulement ils savaient !

 

 

Or, Dieu ne le dit pas dans le verset 9.40., Il nous enseigne que ce sont des Anges invisibles qui sont venus au secours du Prophète. Et que lorsque les ennemis du Prophète voulaient s'approcher de l'endroit, Allah (swt) intervenait dans leur mental pour les dissuader, et pour qu'ils changent d'avis :

 


et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage.
 

 

De toute évidence, nous voyons clairement que le récit de l'araignée dans la grotte avec Abou Bakr est une imposture, dont le récit a été tiré du récit du Prophète David (voir le haut du post). 
 

81B080A8-2F31-45B9-99FA-F0CD05F25D95.jpeg

 

A suivre.

 

 

 

  • Thanks 18
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam aleykoum mon frère Hicham 

C'est incroyable comment les impostures tombent une à une grâce à tes enseignements ! Allah est ton soutien !! Qu'allah te bénisse ! Amine 

Ton petit frère Unité, 

  • Thanks 17
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salem alaykoum,

Mon cher frère Hicham (as),

Mes frères et sœurs,

Al hamdoulilah, les sensations qui me traverse quand la vérité surgit.

Gloire a dieu (swt) et à son prophète Hicham (as).

 

Que dieu (swt) te bénisse mon frère Hicham (as) et vous bénissent mes frères et sœurs ainsi que tous vos proches inchalah.

  • Thanks 15
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam alaykoum,

 

merci beaucoup mon cher frère ( sws ), on ouvre de jour en jour les yeux grâce à Dieu ( sws ).

 

J'ai lu un passage dans la bible qui annonce la venue d'un roi, et j'ai pensé à une probable autre imposture dans nos hadiths :

 

Zacharie

(9.9) Sois transportée d'allégresse, fille de Sion! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici, ton roi vient à toi; Il est juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne, sur un âne, le petit d'une ânesse.

 

Et, je pense que certaines personnes ont inventé des hadiths sur l'ascension ( Le voyage nocturne ) en citant al-bouraq ( une sorte d'âne ailé ) pour faire croire que le roi du verset ci-dessus était Mohammed ( sws ). Je pense que quand Dieu ( swt ) a fait voyager Mohammed ( sws ) de nuit, il n'y avait pas de bouraq.

 

Que Dieu ( swt ) vous bénisse.

 

 

  • Thanks 13
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Le 31/12/2019 à 00:56, Yaïl a dit :

Salam alaykoum,

 

merci beaucoup mon cher frère ( sws ), on ouvre de jour en jour les yeux grâce à Dieu ( sws ).

 

J'ai lu un passage dans la bible qui annonce la venue d'un roi, et j'ai pensé à une probable autre imposture dans nos hadiths :

 

Zacharie

(9.9) Sois transportée d'allégresse, fille de Sion! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici, ton roi vient à toi; Il est juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne, sur un âne, le petit d'une ânesse.

 

Et, je pense que certaines personnes ont inventé des hadiths sur l'ascension ( Le voyage nocturne ) en citant al-bouraq ( une sorte d'âne ailé ) pour faire croire que le roi du verset ci-dessus était Mohammed ( sws ). Je pense que quand Dieu ( swt ) a fait voyager Mohammed ( sws ) de nuit, il n'y avait pas de bouraq.

 

Que Dieu ( swt ) vous bénisse.

 

 

 

Salam alaykoum mon Frère,


Barakallaoufik,

 

 

Mon Frère, c'est probable parce que toutes les fois où on m'y a emmené, j'ai voyagé en un instant, sans monture ailée.

J'ai voyagé aux confins de l'univers, où la création n'existe plus, où les Anges n'ont pas accès.

 

Cela me fait aussi rappeler un hadith, où il dit que le Prophète (sws) voyagea aller/retour, tandis que sa place était encore chaude (lit) à son retour. Pour dire que l'écoulement du temps et les dimensions sont totalement différents.

 

Les ailes ne servent à rien dans de si longues distances.

Ils ne servent aux Anges qu'à se déplacer, lorsqu'ils sont sur place dans un lieu.

 

On peut donc constater le manque de connaissance de ces constructeurs de faux hadiths, concernant ce sujet.

 

Il serait bien que tu recherches ces hadiths, que tu les postes et que tu développes, selon ce que je viens d'enseigner.

 

 

Barakalloufik.

 

  • Thanks 15
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Le 31/12/2019 à 07:07, Hicham a dit :

Salam alaykoum mon Frère,


Barakallaoufik,

 

 

Mon Frère, c'est probable parce que toutes les fois où on m'y a emmené, j'ai voyagé en un instant, sans monture ailée.

J'ai voyagé aux confins de l'univers, où la création n'existe plus, où les Anges n'ont pas accès.

 

Cela me fait aussi rappeler un hadith, où il dit que le Prophète (sws) voyagea aller/retour, tandis que sa place était encore chaude (lit) à son retour. Pour dire que l'écoulement du temps et les dimensions sont totalement différents.

 

Les ailes ne servent à rien dans de si longues distances.

Ils ne servent aux Anges qu'à se déplacer, lorsqu'ils sont sur place dans un lieu.

 

On peut donc constater le manque de connaissance de ces constructeurs de faux hadiths, concernant ce sujet.

 

Il serait bien que tu recherches ces hadiths, que tu les postes et que tu développes, selon ce que je viens d'enseigner.

 

 

Barakalloufik.

 

 

D'ailleurs, en 14 siècles, personne au monde (hormis mon voyage) n'a vécu ces expériences après le Prophète (sws).

 

  • Thanks 15
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam Aleykoum mon cher Frère Hicham(a.s)
Salam Aleykoum mes chers Frères et Sœurs.
 
Barakallahoufik mon cher Frère Hicham pour tes derniers postes.

 

Barakallahoufik, Frère Yail pour ton poste.

 

Mon cher Frère Hicham, tu as rencontré notre Seigneur (s.w.t) et tu as été présent dans Son Assemblée Divine et à chaque fois tu n'as dit que tu as été transporté de manière instantanée. SoubhanAllah.

 

Donc oui tu es la seule personne sur Terre qui peut démontrer que le Bouraq est encore une invention des hypocrites.

 

Quand j'ai lu les postes j'ai tout de suite pensé aux Sumériens/Assyriens.

 

En effet, pour ceux qui ont déjà visité le Louvre , il y a des créatures appelées des taureaux ailes dans une partie du musée (Sumérien Assyrien...) qui me font fortement pensé à Bouraq.

 

http://louvre-passion.over-blog.com/2014/08/les-taureaux-ailes-de-khorsabad.html

 

Si vous allez sur un moteur de recherche et tapez "Statue de taureau androcéphale ailé" et sélectionner l'onglet image de Google, vous verrez ces statues.

 

De plus, dans la Grèce antique, il y a le mythe du Minotaure (mi homme mi animal).

 

Dieu (s.w.t) et Son Messager (a.s) savent mieux.

 

Que Dieu (s.w.t) te bénisse, cher Frère Hicham (a.s).
Que Dieu (s.w.t) vous bénisse, mes chers Frères et chères Sœurs.

  • Thanks 15
Link to comment
Share on other sites

  • Members
Le 31/12/2019 à 07:07, Hicham a dit :

Salam alaykoum mon Frère,


Barakallaoufik,

 

 

Mon Frère, c'est probable parce que toutes les fois où on m'y a emmené, j'ai voyagé en un instant, sans monture ailée.

J'ai voyagé aux confins de l'univers, où la création n'existe plus, où les Anges n'ont pas accès.

 

Cela me fait aussi rappeler un hadith, où il dit que le Prophète (sws) voyagea aller/retour, tandis que sa place était encore chaude (lit) à son retour. Pour dire que l'écoulement du temps et les dimensions sont totalement différents.

 

Les ailes ne servent à rien dans de si longues distances.

Ils ne servent aux Anges qu'à se déplacer, lorsqu'ils sont sur place dans un lieu.

 

On peut donc constater le manque de connaissance de ces constructeurs de faux hadiths, concernant ce sujet.

 

Il serait bien que tu recherches ces hadiths, que tu les postes et que tu développes, selon ce que je viens d'enseigner.

 

 

Barakalloufik.

 

 

Salam alaykoum, 

Merci beaucoup mon cher frère ( sws ), oui je vais chercher incha'Allah avec plaisir.

Ces faux hadiths sur une monture ailée font aussi penser aux mythes anciens, les inventeurs de hadiths avaient une imagination débordante. Et je pense que ces inventeurs de hadiths n'étaient pas pris au sérieux de leurs vivants, et que les gens ont peut-être accepté ces hadiths seulement sous la contrainte. Et, aujourd'hui, beaucoup de gens ne sont plus contraint, et pourtant leurs cerveaux acceptent ces hadiths sans réfléchir.

Que Dieu ( swt ) te récompense infiniment et éternellement ainsi que ta famille.

 

  • Thanks 13
Link to comment
Share on other sites

  • Members

 

Assalam aleikoum Messager de Dieu et mes frères et sœurs,

 

Merci pour ces enseignements Messager de Dieu.

Merci à toi frère Yail d’avoir posé cette question sur al Bouraq, c’est vrai à réfléchir cela doit être un conte ou une légende fantastique sur une créature imaginaire. Quand les gens n’arrivaient pas à expliquer des choses qui dépassaient leurs sciences, ils racontaient des mensonges.

 

J’ai retrouvé un hadith :

 

Selon 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui), 

 
Le Prophète محمد صلى الله عليه وسلم a dit:

"Al-Burâq" -une monture blanche, plus grande qu'un âne et plus petite qu'une mule, qui se trouvait d'un bond où son regard s'arrêtait- me fut amenée.
 
Je la montai et fus transporté à Jérusalem. 
 
Là-bas, je l'attachai à l'anneau destiné à l'usage des prophètes.
 
Je pénétrai dans la mosquée où je pria deux rak`a.
 
A ma sortie, Gabriel (que la paix soit sur lui) m'offrit deux récipients : l'un contenant du vin, l'autre du lait. Je choisis le lait ; et Gabriel me déclara alors que j'avais élu la voie primordiale.
 
Porté par lui, je m'élevai jusqu'aux régions célestes. 
 
Gabriel demanda la permission d'y accéder.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je vis aussitôt Adaعليه السلام qui me souhaita la bienvenue et invoqua (Allah) en ma faveur.
 
Puis, je fus porté au second ciel, Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je vis aussitôt les deux cousins maternels : Jésus ('Isa) عليه السلام, le fils de Marie et Jean Baptiste عليه السلام, fils de Zacharie (qu'Allah leur accorde Ses bénédictions) qui me souhaitèrent la bienvenue et le bien.
 
Puis, je fus porté au troisième ciel, et Gabriel demanda aussi la permission d'y pénétrer.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai aussitôt Joseph (Yûsuf) عليه السلام à qui a été assignée la moitié de la beauté humaine. Celui-ci me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus ensuite porté au quatrième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Anoch ('Idris) عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien. Allah - à Lui la puissance et la gloire - dit à ce sujet :  "Et Nous l'élevâmes à un haut rang" 
 
Je fus alors porté au cinquième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Aaron (Hârûn) عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus ensuite porté au sixième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Moïse (Mûsa)عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus porté enfin au septième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Abraham ('Ibrâhim) عليه السلام, le dos appuyé contre la Maison Peuplée dans laquelle pénètrent journellement un nouveau groupe de soixante-dix mille Anges.
 
Puis, il m'emmena vers "Sidrat al-Muntaha" (le Lotus de la limite extrême) dont les feuilles ressemblaient aux oreilles d'éléphants et les fruits étaient (grands) comme les cruches.
 
Au moment où -par l'ordre d'Allah- le lotus fut couvert de ce qui le couvrit, il se transforma et aucun des créatures d'Allah ne pourrait décrire sa splendeur.
 
Allah me révéla, alors, ce qu'Il voulut, et prescrivit l'accomplissement de cinquante prières par jour.
 
Je retournai voir Moïse (Mûsa) qui me demanda : "Qu'est-ce qu'a prescrit le Seigneur à ta Communauté ?".
- "Une cinquantaine de prières", lui dis-je.
- "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne supportera point cette prescription. Je connais bien les israélites; je les avais mis à l'épreuve et je m'étais employé à les ramener sur la bonne voie".
Le Prophète poursuivit : Je retournai à mon Seigneur et je Lui demandai de réduire le nombre des prières pour la faveur de ma Communauté.
 
Il m'exauça en les amoindrissant de cinq prières.
 
J'allai ensuite trouver Moïse (Mûsa) pour l'informer de la réduction des cinq prières.
 
Toutefois, il me répéta: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne le supportera point".
 
Je ne cessai alors (Mûsa) de faire la navette entre mon Seigneur (à Lui la puissance et la gloire) et Moïse (Mûsa) عليه السلام pour demander plus de réduction encore jusqu'à ce qu'Allah me décréta : "O Muhammad! Je prescris irrévocablement cinq prières jour et nuit, dont chacune équivaut à dix, cela fait alors cinquante.
 
Quiconque a dessein de faire une bonne action et ne la faite pas, on lui inscrira une récompense à son actif; s'il l'exécute, une récompense équivalente à dix bonnes actions lui sera inscrite.
 
Tandis que quiconque a l'intention de perpétrer une mauvaise action et qu'il ne l'accomplit pas, rien ne sera inscrit à son passif; si au contraire il l'accomplit, on lui inscrira la punition d'une seule mauvaise action".
 
Je redescendai et arrivai auprès de Moïse (Mûsa) عليه السلام pour l'informer de la chose, mais il me dit: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui une nouvelle réduction".
 
"J'ai déjà retourné plusieurs fois à mon Seigneur, jusqu'à ce que j'aie trouvé inconvenant de Lui adresser encore une fois cette demande." répondis-je à Mûsa.
 
Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 234
 
 
 
 
 
 
Réponse d'Hicham dans ce lien :
 
 
 
  • Thanks 13
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Le 31/12/2019 à 08:17, zaara a dit :

 

Assalam aleikoum Messager de Dieu et mes frères et sœurs,

 

Merci pour ces enseignements Messager de Dieu.

Merci à toi frère Yail d’avoir posé cette question sur al Bouraq, c’est vrai à réfléchir cela doit être un conte ou une légende fantastique sur une créature imaginaire. Quand les gens n’arrivaient pas à expliquer des choses qui dépassaient leurs sciences, ils racontaient des mensonges.

 

J’ai retrouvé un hadith :

 

Selon 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui), 

 
Le Prophète محمد صلى الله عليه وسلم a dit:

"Al-Burâq" -une monture blanche, plus grande qu'un âne et plus petite qu'une mule, qui se trouvait d'un bond où son regard s'arrêtait- me fut amenée.
 
Je la montai et fus transporté à Jérusalem. 
 
Là-bas, je l'attachai à l'anneau destiné à l'usage des prophètes.
 
Je pénétrai dans la mosquée où je pria deux rak`a.
 
A ma sortie, Gabriel (que la paix soit sur lui) m'offrit deux récipients : l'un contenant du vin, l'autre du lait. Je choisis le lait ; et Gabriel me déclara alors que j'avais élu la voie primordiale.
 
Porté par lui, je m'élevai jusqu'aux régions célestes. 
 
Gabriel demanda la permission d'y accéder.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je vis aussitôt Adaعليه السلام qui me souhaita la bienvenue et invoqua (Allah) en ma faveur.
 
Puis, je fus porté au second ciel, Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je vis aussitôt les deux cousins maternels : Jésus ('Isa) عليه السلام, le fils de Marie et Jean Baptiste عليه السلام, fils de Zacharie (qu'Allah leur accorde Ses bénédictions) qui me souhaitèrent la bienvenue et le bien.
 
Puis, je fus porté au troisième ciel, et Gabriel demanda aussi la permission d'y pénétrer.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai aussitôt Joseph (Yûsuf) عليه السلام à qui a été assignée la moitié de la beauté humaine. Celui-ci me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus ensuite porté au quatrième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Anoch ('Idris) عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien. Allah - à Lui la puissance et la gloire - dit à ce sujet :  "Et Nous l'élevâmes à un haut rang" 
 
Je fus alors porté au cinquième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Aaron (Hârûn) عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus ensuite porté au sixième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Moïse (Mûsa)عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus porté enfin au septième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Abraham ('Ibrâhim) عليه السلام, le dos appuyé contre la Maison Peuplée dans laquelle pénètrent journellement un nouveau groupe de soixante-dix mille Anges.
 
Puis, il m'emmena vers "Sidrat al-Muntaha" (le Lotus de la limite extrême) dont les feuilles ressemblaient aux oreilles d'éléphants et les fruits étaient (grands) comme les cruches.
 
Au moment où -par l'ordre d'Allah- le lotus fut couvert de ce qui le couvrit, il se transforma et aucun des créatures d'Allah ne pourrait décrire sa splendeur.
 
Allah me révéla, alors, ce qu'Il voulut, et prescrivit l'accomplissement de cinquante prières par jour.
 
Je retournai voir Moïse (Mûsa) qui me demanda : "Qu'est-ce qu'a prescrit le Seigneur à ta Communauté ?".
- "Une cinquantaine de prières", lui dis-je.
- "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne supportera point cette prescription. Je connais bien les israélites; je les avais mis à l'épreuve et je m'étais employé à les ramener sur la bonne voie".
Le Prophète poursuivit : Je retournai à mon Seigneur et je Lui demandai de réduire le nombre des prières pour la faveur de ma Communauté.
 
Il m'exauça en les amoindrissant de cinq prières.
 
J'allai ensuite trouver Moïse (Mûsa) pour l'informer de la réduction des cinq prières.
 
Toutefois, il me répéta: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne le supportera point".
 
Je ne cessai alors (Mûsa) de faire la navette entre mon Seigneur (à Lui la puissance et la gloire) et Moïse (Mûsa) عليه السلام pour demander plus de réduction encore jusqu'à ce qu'Allah me décréta : "O Muhammad! Je prescris irrévocablement cinq prières jour et nuit, dont chacune équivaut à dix, cela fait alors cinquante.
 
Quiconque a dessein de faire une bonne action et ne la faite pas, on lui inscrira une récompense à son actif; s'il l'exécute, une récompense équivalente à dix bonnes actions lui sera inscrite.
 
Tandis que quiconque a l'intention de perpétrer une mauvaise action et qu'il ne l'accomplit pas, rien ne sera inscrit à son passif; si au contraire il l'accomplit, on lui inscrira la punition d'une seule mauvaise action".
 
Je redescendai et arrivai auprès de Moïse (Mûsa) عليه السلام pour l'informer de la chose, mais il me dit: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui une nouvelle réduction".
 
"J'ai déjà retourné plusieurs fois à mon Seigneur, jusqu'à ce que j'aie trouvé inconvenant de Lui adresser encore une fois cette demande." répondis-je à Mûsa.
 
Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 234

 

Salam alaykoum ma Sœur,

 

Barakallaoufiki pour cette recherche.

 

  • Thanks 12
Link to comment
Share on other sites

  • Administrateur
Le 31/12/2019 à 08:17, zaara a dit :

 

Assalam aleikoum Messager de Dieu et mes frères et sœurs,

 

Merci pour ces enseignements Messager de Dieu.

Merci à toi frère Yail d’avoir posé cette question sur al Bouraq, c’est vrai à réfléchir cela doit être un conte ou une légende fantastique sur une créature imaginaire. Quand les gens n’arrivaient pas à expliquer des choses qui dépassaient leurs sciences, ils racontaient des mensonges.

 

J’ai retrouvé un hadith :

 

Selon 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui), 

 
Le Prophète محمد صلى الله عليه وسلم a dit:

"Al-Burâq" -une monture blanche, plus grande qu'un âne et plus petite qu'une mule, qui se trouvait d'un bond où son regard s'arrêtait- me fut amenée.
 
Je la montai et fus transporté à Jérusalem. 
 
Là-bas, je l'attachai à l'anneau destiné à l'usage des prophètes.
 
Je pénétrai dans la mosquée où je pria deux rak`a.
 
A ma sortie, Gabriel (que la paix soit sur lui) m'offrit deux récipients : l'un contenant du vin, l'autre du lait. Je choisis le lait ; et Gabriel me déclara alors que j'avais élu la voie primordiale.
 
Porté par lui, je m'élevai jusqu'aux régions célestes. 
 
Gabriel demanda la permission d'y accéder.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je vis aussitôt Adaعليه السلام qui me souhaita la bienvenue et invoqua (Allah) en ma faveur.
 
Puis, je fus porté au second ciel, Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je vis aussitôt les deux cousins maternels : Jésus ('Isa) عليه السلام, le fils de Marie et Jean Baptiste عليه السلام, fils de Zacharie (qu'Allah leur accorde Ses bénédictions) qui me souhaitèrent la bienvenue et le bien.
 
Puis, je fus porté au troisième ciel, et Gabriel demanda aussi la permission d'y pénétrer.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai aussitôt Joseph (Yûsuf) عليه السلام à qui a été assignée la moitié de la beauté humaine. Celui-ci me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus ensuite porté au quatrième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Anoch ('Idris) عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien. Allah - à Lui la puissance et la gloire - dit à ce sujet :  "Et Nous l'élevâmes à un haut rang" 
 
Je fus alors porté au cinquième ciel et Gabriel demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Aaron (Hârûn) عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus ensuite porté au sixième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Moïse (Mûsa)عليه السلام qui me souhaita la bienvenue et le bien.
 
Je fus porté enfin au septième ciel et Gabriel (que la paix soit sur lui) demanda qu'on nous ouvrît.
- "Qui est-ce ?", demanda-t-on.
- "C'est Gabriel ", répondit-il.
- "Et qui t'accompagne ?".
- "C'est Muhammad ".
- "A-t-il donc reçu la Mission ?".
- "Oui".
 
On nous ouvrit et je trouvai Abraham ('Ibrâhim) عليه السلام, le dos appuyé contre la Maison Peuplée dans laquelle pénètrent journellement un nouveau groupe de soixante-dix mille Anges.
 
Puis, il m'emmena vers "Sidrat al-Muntaha" (le Lotus de la limite extrême) dont les feuilles ressemblaient aux oreilles d'éléphants et les fruits étaient (grands) comme les cruches.
 
Au moment où -par l'ordre d'Allah- le lotus fut couvert de ce qui le couvrit, il se transforma et aucun des créatures d'Allah ne pourrait décrire sa splendeur.
 
Allah me révéla, alors, ce qu'Il voulut, et prescrivit l'accomplissement de cinquante prières par jour.
 
Je retournai voir Moïse (Mûsa) qui me demanda : "Qu'est-ce qu'a prescrit le Seigneur à ta Communauté ?".
- "Une cinquantaine de prières", lui dis-je.
- "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne supportera point cette prescription. Je connais bien les israélites; je les avais mis à l'épreuve et je m'étais employé à les ramener sur la bonne voie".
Le Prophète poursuivit : Je retournai à mon Seigneur et je Lui demandai de réduire le nombre des prières pour la faveur de ma Communauté.
 
Il m'exauça en les amoindrissant de cinq prières.
 
J'allai ensuite trouver Moïse (Mûsa) pour l'informer de la réduction des cinq prières.
 
Toutefois, il me répéta: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui la réduction de ce nombre, car ta Communauté ne le supportera point".
 
Je ne cessai alors (Mûsa) de faire la navette entre mon Seigneur (à Lui la puissance et la gloire) et Moïse (Mûsa) عليه السلام pour demander plus de réduction encore jusqu'à ce qu'Allah me décréta : "O Muhammad! Je prescris irrévocablement cinq prières jour et nuit, dont chacune équivaut à dix, cela fait alors cinquante.
 
Quiconque a dessein de faire une bonne action et ne la faite pas, on lui inscrira une récompense à son actif; s'il l'exécute, une récompense équivalente à dix bonnes actions lui sera inscrite.
 
Tandis que quiconque a l'intention de perpétrer une mauvaise action et qu'il ne l'accomplit pas, rien ne sera inscrit à son passif; si au contraire il l'accomplit, on lui inscrira la punition d'une seule mauvaise action".
 
Je redescendai et arrivai auprès de Moïse (Mûsa) عليه السلام pour l'informer de la chose, mais il me dit: "Retourne à ton Seigneur et demande-Lui une nouvelle réduction".
 
"J'ai déjà retourné plusieurs fois à mon Seigneur, jusqu'à ce que j'aie trouvé inconvenant de Lui adresser encore une fois cette demande." répondis-je à Mûsa.
 
Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 234


Ce que nous pouvons déjà constater, c'est qu'à travers ce hadith, il y a une discrimination entre les Prophètes de Dieu.

Car il n'y a pas assez de ciel pour contenir chacun.

 

Aussi, nous constatons étrangement que les plus importants Prophètes Noé, Jacob, David et Salomon, ne sont pas présents dans les cieux  ....

 

  • Thanks 15
Link to comment
Share on other sites

  • Members
Le 31/12/2019 à 07:07, Hicham a dit :

 

Mon Frère, c'est probable parce que toutes les fois où on m'y a emmené, j'ai voyagé en un instant, sans monture ailée.

J'ai voyagé aux confins de l'univers, où la création n'existe plus, où les Anges n'ont pas accès.

 

Cela me fait aussi rappeler un hadith, où il dit que le Prophète (sws) voyagea aller/retour, tandis que sa place était encore chaude (lit) à son retour. Pour dire que l'écoulement du temps et les dimensions sont totalement différents.

 

 

Salam alaykoum,

 

la science d'aujourd'hui confirme le déplacement d'informations instantané :

 

" les chercheurs sont parvenus à envoyer instantanément des informations d’une puce à l’autre sans que ces dernières ne soient physiquement connectées. Cette téléportation a été rendue possible grâce à ce que l’on appelle «l’intrication quantique». "

 

Source : https://www.cnews.fr/vie-numerique/2020-01-01/la-premiere-teleportation-quantique-entre-deux-puces-informatiques-realisee

 

Et l'information précède ce que l'on appelle la matière ( la matière est de l'information sous une autre forme comme l'eau qui peut avoir différents états ) :

 

3.47. Quand Il décide d´une chose, Il lui dit seulement: "Sois"; et elle est aussitôt.

 

Génèse : 1.3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.

 

Donc, la science est à un pas de comprendre le mécanisme qui permet le déplacement instantané de la matière :

 

 

 

Dieu ( swt ) nous confirme cela dans le coran ( je ne suis pas sûr de la traduction ) :

 

7.40. Quelqu´un qui avait une connaissance du Livre dit: "Je te l´apporterai avant que tu n´aies cligné de l´oeil". Quand ensuite, Salomon a vu le trône installé auprès de lui, il dit: "Cela est de la grâce de mon Seigneur, pour m´éprouver si je suis reconnaissant ou si je suis ingrat. Quiconque est reconnaissant. c´est dans son propre intérêt qu´il le fait, et quiconque est ingrat... alors mon Seigneur Se suffit à Lui- même et est Généreux".

 

Aussi, il y a une limite dans l'espace au déplacement instantané :

 

72.8. Nous avions frôlé le ciel et Nous l´avions trouvé plein d´une forte garde et de bolides.

 

72.9. Nous y prenions place pour écouter. Mais quiconque prête l´oreille maintenant, trouve contre lui un bolide aux aguets.

( je ne suis pas sûr de la traduction ).

 

Et, pour dépasser cette limite, il faut être choisi par Dieu ( swt ) :

 

Le 31/12/2019 à 07:12, Hicham a dit :

D'ailleurs, en 14 siècles, personne au monde (hormis ce que j'ai vécu) n'a vécu ces expériences après le Prophète (sws).

 

Je partage seulement mes réflexions à partir de ce que Hicham ( sws ) nous enseigne grâce à Dieu ( swt ), il doit y avoir beaucoup d'erreurs ( ou je suis peut-être complétement à côté sur tout ).

 

Que Dieu ( swt ) vous bénisse tous.

 

  • Thanks 13
Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
  • Members

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham,

Mes Sœurs et Frères en Allah,

 

Le 30/12/2019 à 19:12, Hicham a dit :



 

 

 

 

Salam alaykoum mes Frères et Sœurs,

 

 

 

9.40. Si vous ne lui portez pas secours ... Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans une cavité creuse (un trou) et qu’il disait à son compagnon : "Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous." Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité "Sa sakina" et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage.

 

 

Premièrement, ce n'était pas une grotte, mais un trou, où ils s'enfoncèrent et où ils n'étaient plus visibles à distance.

Deuxièmement, le miracle réside dans quelque chose d'invisible, et non de visible comme une araignée.

Dieu fit intervenir des Anges invisibles pour protéger Son Prophète, et non une araignée visible, comme ils le prétendent.

 


 '' et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas''

 

 

Aussi, si ce n'était qu'une araignée comme ils le disent, Dieu n'aurait pas utilisé le pluriel de "soldats" (Anges) dans le verset du haut.

Dieu (swt) sait parfaitement dire le mot "araignée", comme dans le verset ci-dessous :

 

 

29.41. Ceux qui ont pris les protecteurs en dehors d’Allah ressemblent à l’araignée qui s’est donnée maison. Or la maison la plus fragile est celle de l’araignée. Si seulement ils savaient !

 

 

Or, Dieu ne le dit pas dans le verset 9.40., Il nous enseigne que ce sont des Anges invisibles qui sont venus au secours du Prophète. Et que lorsque les ennemis du Prophète voulaient s'approcher de l'endroit, Allah (swt) intervenait dans leur mental pour les dissuader, et pour qu'ils changent d'avis :

 


et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage.
 

 

De toute évidence, nous voyons clairement que le récit de l'araignée dans la grotte avec Abou Bakr est une imposture, dont le récit a été tiré du récit du Prophète David (voir le haut du post). 
 

81B080A8-2F31-45B9-99FA-F0CD05F25D95.jpeg

 

A suivre.

 

 

 

 

 

Nous voyons bien que les gens de l'époque se construisaient récits selon les légendes qu'ils entendaient, venant le plus souvent de chez les chrétiens, et d'autres cultures. Comme expliqué dans cette vidéo :

 

 

 

 

  • Thanks 6
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam alikoum,

Merci soeur Khadija pour ta vidéo, s'est pour cela qu'il insiste pour que la communauté ne s'intéresse pas a tous autre communauté que la leur afin qu'il ne se rende pas compte que la plupart des récit sont du plagiat

  • Thanks 5
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.