Jump to content

la Russie coupe le gaz à la France


Khadija

Recommended Posts

  • Members

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham,

Mes Sœurs et Frères,

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-la-russie-coupe-le-gaz-a-la-france_5205667.html

 

 

Guerre en Ukraine : la Russie coupe le gaz à la France

Publié 
 
 

La France est privée de gaz russe. L’annonce a été faite vendredi 17 juin, au moment où les réserves n’ont jamais été aussi basses en Europe.

Vladimir Poutine est en train de couper le gaz à la France. Depuis deux jours, l’un des principaux gazoducs venant de Russie, et passant par l’Allemagne, n’exporte plus aucun gaz vers notre pays. Moscou, qui fournit 17% de notre consommation, se venge ainsi des sanctions européennes. "Les sanctions sont une arme à double tranchant et fonctionnent à double sens", a averti Vladimir Poutine, président de la Russie.

Le bouclier tarifaire en place jusqu'à la fin de l'année

La France avait anticipé en important davantage via l’Espagne, mais aussi plus de gaz liquéfié, avec une augmentation de 60% depuis le début de l’année. "Aucune difficulté n’est attendue durant l’été pour satisfaire les besoins des consommateurs français", affirme le gestionnaire du réseau français GRTGaz. Mais qu’en sera-t-il cet hiver ? Car le stockage en est à 56% aujourd’hui. "Cela va être très compliqué parce qu’il n’y a plus beaucoup de gaz naturel liquéfié disponible", estime Thierry Bros, expert en énergie et professeur à Sciences Po. Le bouclier tarifaire sera en place jusqu’à la fin de l’année, mais ce n’est pas le cas pour les entreprises et les collectivités locales.

 

 

  • Thanks 12
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • Members
Le 10/07/2022 à 09:21, Hicham a dit :

 

 

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham,

Mes Sœurs et Frères,

 

Il y a de l'eau dans le gaz !?

Mais plus sérieusement, je me demande si tout ça n'a pas un lien avec votre prédiction qui a annoncé un manque d'air à venir?

Serait- ce dut à une fuite de gaz, une guerre nucléaire,...?

 

http://lasciencedelesprit.com/lesprit/index.php?/topic/3816-dieu-fera-descendre-l’une-des-plus-grandes-calamités-jamais-descendue-sur-terre/

 

  • Thanks 12
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam alikoum, 

 

 

Poutine ne montrera jamais qu'il a perdu et il ne lâche toujours pas l'affaire en le faisant savoir en disant "plus rien ne sera jamais comme avant. "

Mais ce qui est dommage, c'est qu'il fait passer ce message par la guerre alors que la guerre n'est jamais la solution au contraire, elle n'est que destructrice. 

Aussi, je trouve qu'il y a une grosse forme d'hypocrisie de sa part lorsqu'il parle de puissance d'Etat comme la Russie. 

Il ne faut pas qu'il oubli que tout le pétrole et gaz qu'il a vendu, ce sont justement les occidentaux qui l'on payé et c'est grâce à l'argent des Occidentaux que la Russie est devenu une puissance. 

 

 

S2, 195

...Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction....

 

 

 

 

  • Thanks 8
Link to comment
Share on other sites

  • Members

 

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham,

Mes Sœurs et Frères,

 

 

https://www.secret-defense.org/10/07/2022/entretien-du-gazoduc-nord-stream-1-le-canada-va-soutenir-lallemagne-malgre-les-sanctions/

 

Entretien du gazoduc Nord Stream 1 : le Canada va soutenir l’Allemagne malgré les sanctions

La Rédaction  10 juillet 2022
 
Sanctions de l'UE envers la Russie dans le conflit ukrainien

 

Alors que Bruxelles multiplie les sanctions à l’égard de Moscou dans le dossier ukrainien, l’Europe et surtout l’Allemagne restent très dépendantes du gaz russe. En ce sens, Berlin continue de percevoir du gaz russe via le gazoduc, Nord Stream 1. Ce dernier nécessite néanmoins un entretien d’urgence pour pouvoir fonctionner à plein régime. En ce sens, le Canada devrait apporter un coup de pouce à Berlin.

 

Selon le site Radio Canada, « le ministre des Ressources naturelles canadien, Jonathan Wilkinson, compte en effet renvoyer les turbines réparées à Montréal au géant russe Gazprom malgré les objections de l’Ukraine ». Il s’agit ainsi d’une exemption aux sanctions de l’UE envers Moscou en raison du conflit ukrainien.

 

Cette nouvelle a bien entendu été très mal accueillie à Kiev. Le gouvernement local dénonce ainsi une violation de sanctions en vigueur liée au transfert de tout équipement relatif au gaz entre la Russie et l’UE.

De son côté, le Canada justifie cette décision en affirmant qu’il « aidera l’Europe à obtenir un approvisionnement en énergie fiable et abordable tandis que ces pays s’affranchissent graduellement du carburant russe ».

 

Le média précise que « Gazprom avait réduit le mois dernier ses exportations à 40 % de la capacité du gazoduc Nord Stream 1 en raison de délais qui ralentissaient la réparation de composantes par Siemens Energy au Canada ».

Nord Stream 2, terminé mais inutilisé par l’Allemagne

De son côté, l’important réseau gazier russo-européen, Nord Stream 2, reliant la Russie à l’Allemagne, via la mer Baltique, est d’ores et déjà terminé. De quoi largement couvrir les besoins en la matière de plus en plus pressants des Etats du Vieux continent. Pour autant, Nord Stream 2 est actuellement inutilisé en raison des sanctions.

 

Concrètement, les travaux de Nord Stream 1 ont démarré fin 2005 pour se terminer en 2011 avec une mise en service effective en 2012. Quant à Nord Stream 2, destiné à doubler la capacité de transport de l’hydrocarbure, les travaux ont commencé en avril 2018. Ils ont ensuite fait l’objet d’une interruption en décembre 2019 du fait de l’opposition et des sanctions américaines… pour finalement trouver leur épilogue en septembre 2021.

 

Sur le plan technique et financier, Nord Stream 2 consiste en deux lignes de gazoduc longeant le premier existant, Nord Stream 1, et reliant la Russie à l’Allemagne via la mer Baltique, après un trajet sous l’eau de 1230 km. En mer, 68 km de tuyaux ont été déposés dans les eaux territoriales allemandes. Et le reste, à l’autre bout depuis le port russe de Oust-Louga.

 

Cette nouvelle conduite sous-marine dispose d’une capacité de 55 milliards de mètres cubes pour un coût estimé à 8 milliards d’euros, financée pour moitié par Gazprom et par cinq compagnies du Vieux continent, chacune apportant 950 millions d’euros.

A son arrivée, le gaz subirait en théorie une compression à 200 bars avant son acheminement vers le marché européen. Gazprom pourrait ainsi répondre à la demande croissante de gaz en Europe, évaluée à 120 milliards de mètres cubes supplémentaires en 2035. Mais pour le moment, ce nouveau gazoduc est gelé.

 

 

  • Thanks 8
Link to comment
Share on other sites

  • Members
il y a 24 minutes, hicham2 a dit :

 

 

La vidéo ci-dessus m'a tout de suite rappelé la prophétie de frère Hicham où il disait que l'Europe va se désolidariser. 

Et c'est ce qui va se passer à cause peut-être de ce robinet "Nord Stream" où Poutine vient d'en faire son arme? 

  • Thanks 9
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • Members

As salam aleykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham,

Mes Sœurs et Frères,

 

Poutine avec ses coupures de gaz risque de provoquer l'éclatement de l'Europe et la révolte des plus vulnérables, qui subiront les premiers la conséquence de toutes ces restrictions.

 

 

Que Dieu vous bénisse.

 

  • Thanks 6
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.