Jump to content

Voici une nouvelle grande preuve irréfutable qu’Abou Bakr et Aïcha ont trahi le Prophète de Dieu !


Hicham

Recommended Posts

  • Administrateur

Salam aleykoum mes Frères et Sœurs, 

 

 

 



Voici une nouvelle grande preuve irréfutable qu’Abou Bakr et Aïcha ont trahi le Prophète de Dieu !

 

 

 

Abou Bakr a proféré des mensonges et commis une injustice impardonnable, se comportant en véritable mécréant. 
 

En effet, comme on l’a déjà vu, il n'a pas hésité à inventer une parole en l'attribuant au Prophète, dans le seul but de priver Fatima, la fille du Prophète, de son héritage légitime (terres, biens et demeures). 

 

Il attribue cette parole au Prophète :

 

"Nous les Prophètes, nous ne laissons aucun bien en héritage. Tout ce que nous laissons derrière nous est aumône."

(Muslim) 

 

 

Cette prétendue parole du Prophète a été fabriquée de toutes pièces par Abou Bakr, visait uniquement à dépouiller la fille du Prophète de ses droits successoraux.

Car à travers l'histoire, tous les Prophètes et Messagers de Dieu ont permis à leur famille de bénéficier de leurs héritages, et de leurs successions.

 

Or, si ce hadith était vrai (que les Prophètes ne laissent aucun héritage à leur famille) et qu'Abou Bakr avait été honnête, comment a-t-il pu autorisé sa propre fille Aïcha (épouse du Prophète) d'hériter de la demeure et des biens du Prophète Mohamed, tout en refusant ce même droit à Fatima, la fille du Prophète ? 

 

N’est-ce pas une très grande injustice et trahison envers le Prophète et sa descendance ?
 

Abou Bakr a spolié l'héritage de la fille du Prophète, alors qu'il l'accorda pour sa propre fille Aïcha. 

 

C'est véritablement honteux et très grave !!!
 

Ceci prouve qu'Abou Bakr a délibérément menti sur Dieu et sur les Prophètes de Dieu, afin de servir ses propres intérêts et ceux de sa fille. Il a commis la plus grande des injustices impardonnables, aux yeux de l'histoire de l'Islam.


En effet, son comportement égoïste et irresponsable a conduit la communauté à de graves dissensions intestines, qui jusqu'à aujourd'hui perdurent. Et de surcroît, il a provoqué la malédiction Divine sur la communauté.

 

Comprenons qu’en réalité, non seulement Fatima aurait dû hériter des terres de son père, le Prophète, mais elle aurait également dû hériter d'une partie de sa demeure, où résidait Aïcha, fille d'Abou Bakr, ainsi que des effets personnels du Prophète : vêtements, épées, ustensiles, montures, etc. 

 

En voici la preuve Coranique :

 

 

4.7. "Aux hommes revient une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches; et aux femmes une part de ce qu’ont laissé les père et mère ainsi que les proches, que ce soit peu ou beaucoup." 

 

 

Le segment "que ce soit peu ou beaucoup" signifie que Fatima avait droit à l'héritage sur tout ce qu’avait laissé le Prophète, quelque soit la quantité et la valeur des objets.

 

 

4.11. "Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants : [...] S’il n’y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse." 

 

 

 

A suivre.

 

 

  • Thanks 17
Link to comment
Share on other sites

  • Hicham changed the title to Voici une nouvelle grande preuve irréfutable qu’ Abou Bakr et Aicha ont trahi le Prophète de Dieu !
  • Members

As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakathou Cher Frère Hicham,

mes Sœurs et Frères en Allah,

 

Merci, Cher Frère Hicham de nous dévoiler toutes les injustices, complots et falsifications qui se sont produits vers les dernières années de vie du Prophète Mohamed, ainsi qu'après sa mort.

 

Jusqu'à aujourd'hui ces mensonges et injustices sont toujours présents dans les enseignements islamiques et dans l'esprit des gens. 

 

Aïcha avait aussi une grande jalousie pour Khadija, épouse favorite du Prophète.

D'ailleurs il l'aimait tellement qu'il n'a jamais épousé d'autre femmes de son vivant. Ce qui ne fut pas le cas pour Aïcha.

 

Un jour, Aïcha dit au Prophète à propos de Khadija, sa première femme : «Comment Khadija peut-elle être comparée à moi ! C’était une vieille femme aux joues rouges et Allah t’a donné meilleure qu’elle» Le Prophète se mit très en colère. (Sahih al-Bukhari, Vol.5, Livre 58, N°168). 

 

Ce hadith se trouve en partie dans le Sahîh de Boukhârî. On le trouve aussi dans le Sahîh de Mouslim. Selon ‘Urwa, ‘Âicha, qu’Allah soit satisfaite d’elle, a dit : « Hâla Bint Khuwaylid la soeur de Khadîdja, mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%, a demandé au Prophète (mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%) la permission d’entrer. Le Prophète (mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%) reconnut la manière de Khadîdja, mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%, de demander la permission. Il se réjouit et dit : “Ô Allah fais en sorte que ce soit Hâla”. Aïcha, qu'Allah soit satifait d'elle, dit : “Je suis devenue jalouse et j’ai dit : Celle que tu mentionnes fait partie de ces vieilles femmes de Quraych dont les dents sont tombées et qui est morte depuis longtemps. Allah te l’a remplacée par meilleur qu'elle.” »
Quant au reste du hadith on le trouve dans le Musnad de l'imam Ahmad, qu'Allah lui fasse miséricorde, selon Masrûq selon ‘Âicha, mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%, a dit : « Tu la mentionnes beaucoup cette femme dont les gencives étaient rouges et Allah t’a donné meilleure femme qu'elle: Le Prophète (mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%) dit alors :


Allah ne m'a point donné meilleure femme qu’elle, elle eut foi en mon Message lorsque les gens le rejetèrent. Elle crut en moi lorsque les gens me traitèrent de menteur. Elle dépensa ses biens pour alléger mon chagrin lorsque les gens m'abandonnèrent. Et elle me donna, par la grâce d’Allah, la progéniture qu'aucune autre épouse ne put me donner”. »

‘Aïcha, qu’Allah soit satisfaite d’elle, a expliqué son attitude en disant: « j’étais jalouse » elle n’a pas dit : « j’étais en colère. » La jalousie est une chose habituelle chez les femmes. ‘Aïcha, mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%, a dit : « Je n’ai jamais été aussi jalouse des femmes du Prophète (mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%) que je l’ai été de Khadîdja, je ne l’ai pas vue mais le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) l’évoquait fréquemment. Parfois il égorgeait un mouton et envoyait une partie aux amies de Khadîdja, mail?url=https%3A%2F%2Fwww.islamweb.net%. Et tant à autre je lui disait : “C’est à croire qu'il n’y a jamais eu d'autres femmes dans ce bas monde autre que Khadîdja. Et il répondait : “Elle était ceci et cela et j’ai eu avec elle ma progéniture”. (Boukhârî)

 

 

 

Aussi, concernant le droit à l'héritage, c'est la fille du Prophète qui avait droit à plus de la moitié, alors que Aïcha, elle n'avait droit qu'à 1/8eme des biens qu'elle devait encore partager avec l'ensemble des épouses du Prophète Mohamed. (Demeure du Prophète et biens)

 

Donc c'est complètement injuste qu'elle s'est approprié la maison du Prophète, alors que ce bien revenait de plein droit à Fatima et ses sœurs. Elle avaient même le droit d'expulser Aïcha de sa demeure, car ce n'était pas sa propriété.

 

Comme expliqué dans cet extrait de fikr :

 

Citation

(...)

Le mari autant que la femme peut hériter moins que les enfants si le défunt a une descendance qui a droit à l’héritage.

Cette faible part de l’héritage n’est pas spécifique à la femme. Le mari peut aussi dans certains cas hériter moins que les descendants ayant droit à l’héritage. Par exemple, dans le cas où une femme décède et laisse derrière elle un mari et une fille. Le mari aura droit à une part inférieure à celle de la fille puisque cette dernière, en plus de la moitié de l’héritage qui lui revient obligatoirement, se verra attribuée le reste, après déduction faite de la part revenant au mari qui a droit au quart. Il en résulte que dans ce cas de figure, la fille héritera des trois quarts de l’héritage et le mari seulement d’un quart alors qu’il est de sexe masculin.

(...)

 

https://www.islamweb.net/fr/fatwa/420469/Pourquoi-la-femme-hérite-peu-à-la-mort-de-son-mari-et-où-doit-elle-habiter-

 

 

 

  • Thanks 11
Link to comment
Share on other sites

  • Members

Salam aleykoum frère Hicham

mes frères et soeurs

 

Même a nos jours nous voyons bien lorsqu il s agit d héritage, de biens, les gens perdent toute notions de bon sens, tous les coups sont permis, il n y a plus de limites dans la tromperie mensonges, chaque personne se jette dans ce qu il peut ramassé, les recommandations Divine sur se sujets ne sont pas prise en compte également.

 

L héritage de notre cher prophète sws a sa fille lui a été retiré, ils lui ont rien donner et leur but était qu il n y ai plus aucun lien qui puisse la rattacher a son père, ils ont voulu éloigner Ali de la prophétie pour prendre le contrôle et le pouvoir.

 

Bravo a eux ils ont réussi leur stratagème, maintenant faudra se préparer a rendre des comptes auprès de notre Seigneur au jugement dernier.  

 

Que Dieu nous éloigne de l'injustice

Que Dieu vous bénisse   

  • Thanks 7
Link to comment
Share on other sites

  • Admin changed the title to Voici une nouvelle grande preuve irréfutable qu’Abou Bakr et Aïcha ont trahi le Prophète de Dieu !

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.